Débat public | | 18/09/2013
Réagir Par

Cancer : oui aux médecines complémentaires, gare aux sectes…

Télécharger dans votre calendrier
  • Cancer : oui aux médecines complémentaires, gare aux sectes…
  • Mardi 8 octobre 2013 à partir de 19 h
  • Salle Louis Jouvet 14 rue Paul Verlaine Saint-Maurice
    Saint-Maurice
  • Gratuit 0 EUR
Cancer : oui aux médecines complémentaires, gare aux sectes…

Travail Cancer FotoliaApport des médecines complémentaires et prévention des dérives sectaires et du charlatanisme, tel est le thème de la prochaine soirée-conférence organisée par les associations Accueil Famille Cancer et le réseau Onco-Est-Parisien mardi 8 octobre à Saint-Maurice. 

Pour aborder cette question, quatre invités :
Alain Millon, sénateur et ancien président de la Commission d’enquête du Sénat sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans la domaine de la Santé.
Marie-Josée Gentauddawidowicz, médecin généraliste, homéopathe
Brigitte Cotenceau-Garreau, psychosociologue, sophrologue
Danielle Moyse, professeur de philosophie
Médiateurs de la soirée :
Fabienne Pinilo, psychologue coordinatrice du réseau Onco-Est-Parisien
Michèle Monville, présidente de l’association Accueil-Familles-Cancer

Infos pratiques
Salle Louis Jouvet 14 rue Paul Verlaine Saint-Maurice
( proche d’un parking, à 10 mn RER Joinville, à la limite de St Maur et de Maison Alfort ).
Mardi 8 octobre 2013
Accueil à partir de 19 heures autour d’un buffet. Début de la conférence-débat à 20 heures précises. Entrée gratuite
Inscription par mail auprès du secrétariat d’OEP : contact@oncoestparisien.fr ou par téléphone : 01 41 79 66 31


 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Cancer, , Débat, Famille, , , Santé, Sénat
Aucun commentaire pour Cancer : oui aux médecines complémentaires, gare aux sectes…
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi