Consommation | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 20/03/2013
Réagir Par

Cantines : Que Choisir distribue les bons et mauvais points dans le Val de Marne

Cantines : Que Choisir distribue les bons et mauvais points dans le Val de Marne
Publicité

laitue ,crudités,bonhomme rigoloFréquence des aliments de bonne qualité nutritionnelle (poisson et viande, fruits et légumes, crudités, produits laitiers…) et limitation des plats principaux panés ou des produits hachés… l’association Que Choisir a mené l’enquête dans le Val de Marne, dans les écoles municipales de 18 villes.

Les écarts d’une ville à l’autre sont parfois importants. Si tout le monde a la moyenne, Nogent sur Marne (qui travaille en liaison froide avec Avenance) arrive péniblement à 10,6 sur 20, épinglé en raison d’un recours estimé trop important aux produits panés et hachés, tandis que Le Perreux sur Marne (dont les repas sont cuisinés sur place à partir d’un approvisionnement via la société Normapro) caracole à 19,5 sur 20, suivie de l’Hay les Roses (préparation en cuisine centrale avec liaison chaude avec la société GRC) à 19, Maisons Alfort (cuisine centrale et liaison chaude) et Vincennes (liaison froide avec la Sogeres) à 18,5  et Cachan (gestion municipale avec cuisine centrale et liaison chaude) à 18,2.

Ci-dessous les notes sur 20 de chacune des 18 villes, pour avoir les détails, voir l’enquête nationale sur le site de Que Choisir. A noter que l’association de consommateurs a également testé 2 collèges et un lycée dans le département.

Le Perreux-sur-Marne 19,1
L’Hay-les-Roses 19
Créteil 18,9
Maisons-Alfort 18,5
Vincennes 18,5
Cachan 18,2
Fresnes 17,1
Le Kremlin-Bicêtre 16,8
Arcueil 16,4
Ivry-sur-Seine 16,4
Villeneuve-Saint-Georges 16,1
Vitry-sur-Seine 15,7
Charenton-le-Pont 15,5
Saint-Maur-des-Fossés 15,4
Villejuif 14
Fontenay-sous-Bois 13,9
Sucy-en-Brie 11,7
Nogent-sur-Marne 10,6

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi