Municipales 2014 | | 17/10/2013
Réagir Par

Daniel Breuiller réagit à la fronde du PS d’Arcueil

Daniel Breuiller réagit à la fronde du PS d’Arcueil

Daniel-BreuillerAlors que la section PS d’Arcueil et son chef de file Benoit Joseph Onambele, ont décidé d’aller en solo au premier tour des élections municipales de 2014, après plusieurs mandatures aux côtés de Daniel Breuiller (investi EELV), ce dernier donne sa position par rapport à cette fronde. Interview.

Quelle analyse faîtes-vous de ce souhait du PS d’être à l’initiative d’une liste distincte aux élections municipales de 2014 ?
La division de la gauche n’est jamais bonne décision et rien ne la justifie. Nous avons toujours travaillé en confiance. Je donne de vraies délégations aux élus des différentes formations politiques. Les socialistes ont voté 100% des délibérations et nous avons mené un travail collectif qui induit naturellement sa continuité. Je crois que sur le fond, la section PS ne partage pas ma vision de la démocratie participative. Personnellement, je suis surtout préoccupé par la montée du Front National et la difficulté de la gauche gouvernementale à réussir la sortie de crise.

La pluralité des listes n’est-elle pas plus efficace pour convaincre les électeurs, plutôt que des alliances de principe, uniquement pour faire bloc contre un parti ?
Le rassemblement pour le rassemblement n’est pas non plus le sujet car nous avons toujours travaillé en bonne intelligence. Le problème est qu’il s’agit là d’une volonté de prise de pouvoir par un parti, ce qui n’est pas ma conception de la démocratie. Je rappelle que ma formation politique n’a pas la majorité au sein de la majorité municipale, bien que j’aurais pu l’imposer, ayant été largement élu. Cette absence de majorité d’un parti nous oblige à l’intelligence collective et à convaincre du bien fondé des projets et décisions. Cela marche très bien à Arcueil et je souhaite que les citoyens reconduisent une équipe plurielle au sein de laquelle il y aura des sensibilités socialistes.

Irez-vous au bout de votre mandat ?
Je suis candidat pour aller au bout de mon mandat. Je suis passionné par ma ville et prêt à mener un mandat difficile. Qu’il s’agisse du contexte financier qui pèse sur les villes ou de l’émergence de la future métropole, il faudra de l’expérience pour défendre les intérêts de la commune. Mais je souhaite construire une véritable équipe qui continue de travailler dans le pluralisme, dans une dynamique citoyenne et sans hégémonie d’un parti. Tout ne doit pas reposer sur une personne, je peux aussi mourir d’une crise cardiaque dans la rue.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Daniel Breuiller réagit à la fronde du PS d’Arcueil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi