Débat public | Vitry-sur-Seine | 30/11/2013
Réagir Par

Débat sur la prison à Vitry-sur-Seine

Télécharger dans votre calendrier
  • Débat sur la prison à Vitry-sur-Seine
  • Jeudi 5 décembre 2013 à 19h30
  • Maison de la vie associative salle polyvalente 36, rue Audigeois 94400 Vitry sur Seine
    Vitry-sur-Seine
  • Gratuit 0 EUR
Débat sur la prison à Vitry-sur-Seine
Publicité

prisonL’association Les maillons de la chaîne, de Vitry-sur-Seine, organise ce jeudi 5 décembre 2013 à 19h30 une conférence débat sur la prison. "Est-ce une menace ou une protection pour la société ?" Telle est la question qui sera posée à

Yazid Kherfi, chargé de cours à l’université Paris X Nanterre et spécialiste des politiques de prévention et de sécurité, Hervé Bompard-Eidelman, ancien détenu et porteur du projet de création d’un réseau de coopératives de gestion économique et d’accompagnement et d’entraide au sein des établissements pénitentiaires, et Pierre Bell-Lloch, conseiller général du Val de Marne chargé de l’insertion.
Le débat sera animé par Tombari Rached, président de l’association les Maillons de la chaîne et sociologue spécialiste des questions jeunesse.

Jeudi 5 décembre 2013 à 19h30
Maison de la vie associative salle polyvalente 36, rue Audigeois 94400 Vitry sur Seine
Entrée libre et gratuite

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Conférence, , jeunesse, Pierre Bell-Lloch, , , Sécurité, Vitry-sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi