Consommation | Val de Marne | 11/12/2013
Réagir Par

Déploiement de la 4G : où en sont les opérateurs dans le Val de Marne

Déploiement de la 4G : où en sont les opérateurs dans le Val de Marne
Publicité

Carte 4G Val de Marne 1er decembre 2013Alors que Free et Bouygues Télécom ont lancé l'offensive sur le prix de la 4G,  comment les quatre opérateurs, Orange, SFR, Bouygues et Free, sont-ils concrètement présents aujourd'hui dans les villes du Val de Marne ? Explications et détails en carte.

Du très haut débit sur mobile (théoriquement jusqu’à 100 mégabits/seconde), telle est la promesse de la 4G dont le réseau est en cours de déploiement en France. Une avancée technologique attendue des usagers de smartphones et tablettes pour télécharger à loisir films,  jeux, photos, musique… à condition de disposer d’un smartphone supportant  la 4G bien-sûr.

Avant d’investir pour Noël, où en est-on dans le déploiement des quatre opérateurs de téléphonie mobile (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile) en France, et précisément dans le Val de Marne?

Selon la synthèse de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), 9 813 supports d’antennes 4G étaient en service en France au 1er décembre 2013, sur 12 069 autorisations accordées. Pour précision, un support accueille en général plusieurs antennes d’un ou plusieurs opérateurs.

 

 

Pour rappel également, le déploiement de la 4G s’effectue sur trois bandes de fréquences : 800 Mhz, 1800 Mhz et 2600 Mhz. L’intérêt de la bande des  800 Mhz, anciennement utilisée pour la télévision analogique, est la largeur de sa portée (jusqu’à six fois le périmètre d’une antenne 2600 Mhz) et sa capacité à diffuser à l’intérieur des murs. La bande des 2600 Mhz présente  l’avantage de pouvoir supporter le  trafic le plus important. Quant au 1800 Mhz il constitue un atout précieux pour Bouygues Télécom, car il était déjà utilisé par l’opérateur pour la téléphonie mobile de précédente génération tandis qu’Orange et SFR avaient déployé leur réseau sur la bande des 900 Mhz.    Bouygues a donc pris un peu d’avance grâce à son parc d’antennes 1800 Mhz  (près de 5000 déjà en service) et dispose au total de 5 392 supports d’antennes 4G en service, devant Orange (3879), SFR (1013) et Free (700). Le déploiement n’en est toutefois qu’à son début et chaque opérateur met les bouchées doubles pour accélérer sa couverture d’ici les prochaines semaines.

Déjà 45 villes sur 47 disposent d’antennes 4G dans le Val de Marne

Dans le département, presque toutes les villes accueillent des supports d’antennes 4G, les deux exceptions étant Périgny-sur-Yerre et Marolles-en-Brie. Chaque opérateur s’est installé en fonction de sa stratégie. Bouygues Télécom arrive en tête du déploiement avec 138 supports d’antennes largement répartis, s’appuyant essentiellement sur la bande des 1800 Mhz. Orange compte 90 supports et a déployé principalement des antennes de 2600 Mhz. Free a mis en service 61 supports et SFR 38. SFR a en revanche mis la priorité sur la bande des 800 Mhz. La carte montre également un déploiement particulier le long du périphérique, de l’A6 et de l’A86. L’opérateur qui est actuellement présent dans une vingtaine de communes envisage d’achever la couverture du département d’ici la fin de l’année.

Pour voir en détail les supports d’antennes 4G par opérateur et par ville dans le Val de Marne, cliquer sur la carte ci-dessous pour accéder à la carte interactive permettant de visualiser et comparer les supports par opérateur ou cliquer ici.

A noter également que l’ANFR propose depuis quelques jours une application pour trouver les supports d’antennes (toutes générations  et opérateurs confondus) à côté de chez soi. Cette application s’appelle Cartoradio et est téléchargeable gratuitement pour les  Iphones comme les Androïd.

Carte 4G Val de Marne 1er decembre 2013

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi