Municipales 2014 | Val de Marne | 02/07/2013
Réagir Par

Deux candidats Rassemblement citoyen dans le Val de Marne

Deux candidats Rassemblement citoyen dans le Val de Marne
Publicité

Herve BalleHervé Balle à Vincennes et Richard Pezet à Joinville le Point seront chacun candidats aux élections municipales de 2014 au nom du Rassemblement citoyen, la nouvelle formation politique lancée en mars à la Cartoucherie de Vincennes pour tenter de rallier la société civile au politique.

A Joinville le Pont, Richard Pezet, 55 ans, est président de l’association Le swing du canotier et ancien artisan charpentier couvreur. En 2008, il avait rejoint la liste ‘Joinville, tous sur le pont’ menée par l’UMP dissidente Sylvie Mercier. « Nous avons déjà une vingtaine de personnes dont quelques conseillers municipaux de droite et de gauche », indique le futur candidat qui se défend de contribuer à un éparpillement des voix. « Notre formation politique répond aux personnes qui ne sentent de toutes façons plus représentées par les partis en place. Nous souhaitons proposer une autre manière de faire de la politique. Le Rassemblement citoyen n’est pas un parti mais une coopérative ouverte. » Ses priorités pour Joinville ? « Le respect de gens, des intervenants sociaux, des associations, le développement des loisirs et équipements sportifs. Joinville était une ville de fête autour de l’eau. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Malgré les initiatives du Conseil général avec le festival de l’Oh, cela fait trois ans que Joinville n’a pas accueilli d’escale de ce festival. Nous souhaitons aussi développer le logement social dans l’ensemble des quartiers de la ville afin de développer la mixité sociale. En tant que secouriste bénévole, je fais des maraudes l’hiver et constate qu’il y a beaucoup de SDF. Je pense en revanche que la sur-densification pour faire une ville dortoir n’est pas une solution, mieux vaut développer le travail de proximité. »

Herve BalleA Vincennes, Hervé Balle, 23 ans, est un ancien militant socialiste qui a quitté le parti en décembre 2012. « Le parti était trop renfermé sur lui-même, il n’y avait pas assez de discussion », regrette la future tête de liste de Agir pour Vincennes. « Notre objectif est de dépasser les clivages politiques pour que les citoyens se réapproprient la gestion du territoire et du développement local. Nous avons déjà rédigé un programme qui compte plus de 100 propositions« , explique Hervé Balle. Parmi celles-ci : la création d’une maison du développement durable, de conseils de quartier dotés d’un vrai budget de fonctionnement, d’un Conseil économique et social, d’une structure d’accueil de développement économique pour les porteurs de projets innovants, le renforcement d’éducateurs spécialisés, la nomination d’un médiateur pour résoudre les conflits de voisinage et petites incivilités, deux policiers municipaux de nuit… Pour l’instant, une vingtaine de personnes issues d’associations, simples citoyens ou membres de partis (PS, Modem et EE-LV) ont rejoint le mouvement.

 

 

Le Rassemblement citoyen devrait aussi être partie prenante de la liste de Philippe Vidal, à Villejuif et pourrait s’associer à d’autres têtes de liste du département. Au niveau national, cette nouvelle formation s’est dotée d’une charte et d’instances nationales fin juin, confirmant Corinne Lepage à la présidence et désignant Stéphane Guyot (président du Parti du Vote blanc et habitant de Villejuif) secrétaire général.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi