Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 28/02/2013
Réagir Par

Disparition de Caroline Lhéritier, danseuse du chorégraphe Mayodi

Disparition de Caroline Lhéritier, danseuse du chorégraphe Mayodi
Publicité

Caroline Lhériter, nogentaise et artiste danseuse du  ballet de danse orientale de Mayodi, est décédée hier des suites d’une longue maladie à l’âge de 35 ans. Une cérémonie en son souvenir se tiendra ce samedi matin à la Salle Jacques Brel (164 bd Gallieni – 94120 Fontenay-sous-Bois). L’enterrement aura lieu à 11 heures au cimetière de Fontenay sous bois (à deux pas de la salle Jacques Brel). Ci-dessous sa biographie, transmise par son époux :

Artiste danseuse, Caroline Lhériter débute dès l’age de 5 ans la danse classique.
Plus tard elle est initiée à la danse orientale par le célèbre ZaZa Hassan. A l’age de 20 ans, elle est repérée par le chorégraphe Marocain Mayodi qui la recrute pour son ballet El Noujoum.
Il s’ensuit une belle carrière avec des scènes internationales (Jordanie, Egypte, Maroc, Indonésie, Tunisie…) des scènes nationales (tournée du spectacle Neil Haroun et Moucharabieh intimité orientale).
Professeur de danse, elle enseigne la danse et forme à son tour de futures générations de danseuses.
Connue et reconnue pour sa grâce, sa légèreté elle à son actif plus d’une centaine de galas, spectacles dans le monde entier, passage télé, pub…
Mayodi dira d’elle qu’elle est : « un opéra à elle seule, un oiseau léger aérien à qui rien ne coupera jamais les ailes, elle incarne la fragilité et la force des femmes »
Caroline Lheriter, dite Aïda nous a quitté le mercredi 27 février 2013, elle avait 35 ans.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , Disparition, Nogent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi