Environnement | Orly | 07/11/2013
Réagir Par

EELV 94 défend la rénovation de l’aéroport d’Orly mais réclame une extension de l’enquête

EELV 94 défend la rénovation de l’aéroport d’Orly mais réclame une extension de l’enquête
Publicité

Avion Aeroport Orly Juin 2012 Photo 94 CitoyensOpposé à la construction d'un nouvel aéroport "qui ne ferait que délocaliser les nuisances", EELV Val-de-Marne réaffirme dans un communiqué son soutien au projet  de rénovation de l'aéroport d'Orly tout en réclamant une extension du couvre-feu et une extension du périmètre de l'enquête publique. "Cette rénovation qui comprend la création d'un pôle multimodal offrira une desserte nettement améliorée par les transports collectifs", pointe le parti écologiste qui insiste en revanche sur la nécessité de réaliser dans les temps l'ensemble des transports en commun qui doivent prochainement desservir Orly : TGV, tramway T7 ,  prolongement de la ligne 14, tramway Paris-Orly... EELV réclame également un strict respect du nombre de 200 000 mouvements annuels (ce nombre est actuellement aux alentours de 228 000) ainsi que l’élargissement du couvre-feu actuellement de seulement 6h30, entre 23 h 30 et 6 h, ainsi que la fixation de règles permettant de limiter la pollution atmosphérique liée à l'aéroport. Bien que favorable au projet de rénovation, le parti souhaite enfin, "par souci de la démocratie", l'élargissement du périmètre de l'enquête publique en cours sur le nouveau bâtiment à l'ensemble des communes impactées par les nuisances de l'aéroport.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi