Logements | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 21/11/2013
Réagir Par

EELV s’indigne de l’expulsion des Roms de Saint-Maur

EELV s’indigne de l’expulsion des Roms de Saint-Maur
Publicité

Stade Auguste MarinLa décision d’expulser une vingtaine de Roms qui étaient hébergés depuis une dizaine de mois dans deux bâtiments préfabriqués du stade Auguste Marin de Saint-Maur-des-Fossés, rendue fin octobre par le Tribunal administratif de Melun suite à une demande de la mairie, a suscité l’indignation d’EELV Saint-Maur qui réclame de la ville qu’elle développe le logement social et d’urgence conformément à la loi.

Concrètement, les Roms sont partis d’eux-mêmes suite à la décision de justice. Seul un couple avec un enfant en bas âge est resté et a été pris en charge par la ville. Les locaux libérés doivent permettre d’accueillir une dizaine de personnes sans domicile fixe de Saint-Maur pendant la période de froid hivernal.

« Nous condamnons cette expulsion, à l’approche de l’hiver, de familles Roms sans aucune solution alternative, en contradiction avec la circulaire interministérielle du 26 août 2012 et avec la décision récente du Conseil d’Etat rappelant que le refus d’hébergement d’urgence constitue  » une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale « , dénonce la section locale d’EELV.

« Saint-Maur doit absolument développer sa politique de logement social et d’hébergement d’urgence. Il y a suffisamment d’associations en capacité de prendre en charge ce type d’hébergement dans le département et même à Saint-Maur, et il est possible d’intégrer ces logements de manière diffuse, en respectant l’urbanisme saint-maurien« , insiste Denis Laurent, représentant EELV de Saint-Maur.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
187 commentaires pour EELV s’indigne de l’expulsion des Roms de Saint-Maur
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi