Education | Val de Marne | 23/05/2013
Réagir Par

Elisabeth Laporte devient directrice de l’académie de Créteil

Publicité

Elisabeth LaporteLa gouvernance de l'Education nationale se féminise dans le Val de Marne. Quelques mois après la prise de fonction de Florence Robine, à la tête du rectorat de Créteil (qui couvre les académies du 93,94 et 77), c'est également une femme, Elisabeth Laporte, qui vient d'être nommée à la tête de l'académie de Créteil par décret du président de la République du 21 mai.

Son titre exact : DASEN-DSDEN. En Français dans le texte : directrice académique des services de l’Éducation nationale -directrice des services départementaux de l’éducation nationale. Avant de prendre la direction des services val-de-marnais de l’Education nationale, Elisabeth Laporte occupait les mêmes fonctions dans le département de l’Oise depuis août 2011, après avoir été inspectrice d’académie adjointe à l’IA-DSDEN du Bas-Rhin entre 2009 et 2011.

Dans son parcours d’enseignante, Elisabeth Laporte, agrégée d’Allemand, a enseigné en Allemagne au lycée français de Berlin, puis en France. Elle a été principale adjointe puis principale du collège Henri Barbusse de Bagneux (de 2002 à 2005), directrice du Greta de la Défense et du CIBC (centre inter institutionnel de bilans de compétences), proviseure adjointe au lycée Lakanal de Sceaux (2007-2008) et encore proviseure du lycée professionnel Paul Langevin de Nanterre (2008-2009).

 

 


Elle remplace Pierre Moya nommé inspecteur général de deuxième classe fin mars.
Florence Robine Rectrice Academie Creteil 2Dans un communiqué, la rectrice Florence Robine a fait part de ses félicitations à Elisabeth Laporte pour sa nomination, lui souhaitant la bienvenue dans l’académie et l’assurant de son soutien dans sa prise de fonction.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi