Emploi | Val de Marne | 20/09/2013
Réagir Par

Emplois d’avenir : le Val de Marne a passé le milieu du gué

Emplois d’avenir : le Val de Marne a passé le milieu du gué
Publicité

Signature Emplois Avenir Vincennes Septembre 2013Des contrats de trois ans accompagnés d'une formation et financés à 75% par l'Etat, tel est le principe des emplois d'avenir destinés aux jeunes sans diplôme de 16 à 25 ans.  Au niveau national, l'objectif était de 100 000 contrats signés en 2013. Le Val de Marne, lui, s'est vu assigné un objectif de 1282 emplois dans le secteur non marchand et 183 dans le secteur privé.

Pascal CrapletOù en est-on ? En date du 17 septembre, 663 emplois d’avenir ont été signés dans le secteur non marchand, soit 51,7% de l’objectif des 1282, et 70 dans le secteur privé, soit 53,8% de l’objectif. « Il s’agit des emplois d’avenir dont les contrats ont été signés, d’autres sont déjà engagés et devraient être signés d’ici à la fin de l’année. Nous avons bon espoir de parvenir à l’objectif qui avait été fixé« , confie Pascal Craplet, sous-préfet de Nogent-sur-Marne qui précise que le Val de Marne est le second département de France en taux de réalisation, juste derrière Paris.

Outre les collectivités locales (villes, communautés d’agglomération, Conseil général…), le milieu médico-social est l’un des principaux secteurs qui ont répondu à l’appel. En ce 19 septembre, c’est du reste à l’occasion de l’inauguration de la maison de retraite Renon, à Vincennes, que  la ministre des Personnes âgées, Michèle Delaunay, est venue parrainer 5 emplois d’avenir dans le cadre d’une convention avec l’Arepa, l’association en charge de gérer l’établissement, portant au total sur 40 emplois.

 

 

A lire aussi : 10% de chômeurs en plus dans le Val de Marne.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi