Société | Val-de-Marne | 31/10/2013
Réagir Par

Esther Benbassa dénonce la provocation des “343 salauds”

Esther Benbassa dénonce la provocation des “343 salauds”
Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

Causeur-touche-pas-a-ma-pute1Sénatrice écologiste du Val-de-Marne, Esther Benbassa a fait abroger le délit de racolage des prostituées au Sénat au printemps dernier et conteste l’actuel projet de loi de pénalisation des clients, considérant qu’il n’améliorera pas les droits des personnes prostituées. Pour autant, l’élue dénonce dans un communiqué le manifeste des “343 salauds” publié sur le magazine en ligne Causeur par dix-neuf personnalités, allant de Frédéric Beigbeider à Eric Zemmour,  défendant leur droit d’aller aux putes en reprenant les termes du manifeste des “343 salopes” lancé par Simone de Beauvoir en 1971 pour défendre le droit à l’avortement.

D’abord, parce que la référence au manifeste initié par Simone de Beauvoir en 1971 n’est pas acceptable. Ces femmes défendaient le droit à l’avortement qui était alors un crime et qui coûtait, chaque année, la vie à des centaines d’entre elles. Le détournement du slogan de SOS racisme “touche pas à mon pote”, dénonçant le racisme et promouvant l’égalité des droits, en “touche pas à ma pute” qui fait l’apologie de la “consommation” personnelle, est également indigne“, pose la sénatrice.
Ensuite, parce qu’il est indécent de revendiquer un droit au recours à la prostitution quand tant de femmes y sont contraintes par des réseaux de proxénètes et quand elles se battent pour leurs droits.
Enfin, parce que c’est aux personnes prostituées qu’il faut donner la parole et non à quelques individus en mal de provocation“, conclut Esther Benbassa.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Avortement, Esther Benbassa, Femmes, , Sénat
Cet article est publié dans
2 commentaires pour Esther Benbassa dénonce la provocation des “343 salauds”
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi