Emploi | Accueil Val de Marne (94) Fontenay-sous-Bois | 12/12/2013
Réagir Par

Fontenay signe une convention d’insertion avec Eiffage pour construire le campus Société générale

Fontenay signe une convention d’insertion avec Eiffage pour construire le campus Société générale
Publicité

Perspective du futur campus tertiaire de la Société Générale à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), par Architectures Anne74 705 heures d’insertion (soit l’équivalent de 41 postes équivalent temps plein sur une période d’un an) tel est l’engagement qu’a pris Eiffage Construction avec la ville de Fontenay-sous-Bois, via une convention signée ce jeudi 12 décembre, pour contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes de la ville à l’occasion de la construction du campus de la Société générale qui regroupera en 2016 5 000 salariés sur 90 000 m2 dans le quartier d’affaires de Val de Fontenay.

Ce programme d’insertion vise plusieurs types de contrats, des contrats d’apprentissage pour les moins de 26 ans pour préparer CAP de Constructeur en béton armé du bâtiment au GRETA 93, licence professionnelle management de la conduite de travail en bâtiment à l’Université de Marne-la-Vallée, diplôme d’ingénieur en bâtiment au CESFA de Nanterre-La Défense et à ESIPE-CFA Ingénieurs 2 000 de Marne-la-Vallée, contrats de professionnalisation jeunes ou adultes ainsi qu’embauches directes en CDD ou DCI. L’entreprise s’engage aussi à sous-traiter à une entreprise d’insertion locale ou en régie de quartier.

Concrètement, Eiffage fournira à la ville les profils de poste à pourvoir. Le service jeunesse et les partenaires locaux (Mission Locale, Pôle Emploi, CCAS, Urbatir et services de la ville impliqués dans le recrutement) opéreront le relais auprès des jeunes. Un comité de pilotage et de suivi sera créé, composé des représentants de la ville de Fontenay-sous-Bois et d’Eiffage.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi