Education | | 06/09/2013
Réagir Par

La maire de Villejuif s’inquiète pour ses écoles

La maire de Villejuif s’inquiète pour ses écoles
Centres de vaccination à Villejuif : Voir la page

Claudine CordillotEntre demande de remplacement effectif de postes non pourvus, scolarisation des moins de trois ans, taille des classes et suivi des enfants en difficulté, c’est un cahier de doléances bien rempli que la maire de Villejuif, Claudine Cordillot, a adressé à la Direction des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN) en guise de bilan de rentrée. 

A l’école élémentaire Joliot-Curie, c’est la fermeture conditionnelle d’une classe qui inquiète, alors que l’école compte 321 élèves pour 14 classes. “Si la fermeture conditionnelle était confirmée, les effectifs d’élèves par classe se situeraient à 24,69 alors que le seuil de référence pour une école en zone d’éducation prioritaire, comme c’est le cas pour l’élémentaire Joliot-Curie, se situe à 23,5 élèves”, détaille l’élue dans un courrier adressé à la directrice de la DSDEN.

A l’école Pasteur, c’est le redéploiement vers Joliot-Curie d’un poste supplémentaire qui renforçait l’apprentissage de la lecture au CP qui est regretté. “Cette décision, si je n’en conteste pas le besoin à Joliot-Curie, ne me paraît pas correspondre à l’objectif annoncé par le Ministre (ndlr : concernant le dispositif Plus de maîtres que de classes).”

C’est aussi la mise en oeuvre du  dispositif Plus de maîtres que de classes qui est pointé à Robert Lebon car le poste supplémentaire n’a pas été pourvu malgré la candidature de trois volontaires, indique la maire.

Concernant le Rased (réseau d’aide aux enfants en grande difficulté), l’édile s’alarme de la suppression annoncée d’un poste de maître E (enseignant spécialisé dans l’aide aux enfants en difficulté).

A propos des élèves de moins de trois ans, Claudine Cordillot fait état d’un afflux d’inscriptions suite aux annonces du ministre de l’Éducation nationale, qui n’ont pu être toutes satisfaites. “À Villejuif, 239 inscriptions ont ainsi été enregistrées pour cette rentrée, contre 144 l’an dernier. Or, les capacités d’accueil du fait du nombre d’enseignants nommés, n’ont permis de mettre en classe que 59 enfants de moins de trois ans, contre 48 l’an dernier“, précise-t-elle.

Enfin, l’élue demande également la reconduction des postes d’aides administratives et le retour à un poste de médecin scolaire à temps complet pour la ville,  alors que l’ancien médecin parti en retraite a été remplacé par un mi-temps.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Education, rased,
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour La maire de Villejuif s’inquiète pour ses écoles
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi