En images | Vitry-sur-Seine | 15/04/2013
Réagir Par

Le tramway T7 en images

Citadis 302 Alstom T7 1Avec ses rameaux d’olivier en motif sur fauteuils bleu azur et ses colonnes d’appui au design légèrement torsadé comme les vieux arbres, la rame du futur tramway T7  fabriquée par Alstom sent déjà un peu le Sud. La nouvelle ligne devrait être opérationnelle d’ici la fin 2013.

Longue de 11,2 km, elle reliera la station de métro de la ligne 7 de Villejuif Aragon à Athis-Mons en longeant la RD7 via 18 stations à une vitesse de 20 km/h et une fréquence de 5 minutes en heure de pointe. Un prolongement  est déjà prévu jusqu’à Juvisy. En attendant, la première rame a été inaugurée ce lundi 15 avril au centre technique de la ligne de Vitry sur Seine, en présence de ses maîtres d’oeuvre et co-financeurs.  Album photos ci-dessous. (Explications en-dessous de l’album photos)

 

Le projet qui coûte environ 320 millions d’euros a été financé à 73,6% par la région, portée par des emprunts auprès de la Banque européenne d’investissement, le Conseil général du Val de Marne (17%), le Conseil général de l’Essonne (3,8%), l’Etat (3,2%), la RATP (2,6%) et la Communauté d’agglomération des portes de l’Essonne (0,8%).

Dans le tout nouveau local technique qui servira de centre de remisage, station essence, laverie et de  poste de contrôle de la ligne (PCL), la première rame dévoilée au public, la Citadis 302 d’Alstom, attend ses consoeurs pour prendre les rails. Longue de 32,7 m, large de 2,4 m et lourde de 41,1 tonnes à vide, elle comprend 5 modules reliés par des soufflets et peut transporter 200 passagers dont 54 en place assise. L’accès est intégralement prévu en plancher bas pour les personnes en fauteuil roulant. L’éclairage en Led consiste en lignes de spots doublées de rampes lumineuses et la température est rafraîchie via une ventilation réfrigérée (dispositif plus léger que la climatisation).

La rame est équipée d’un compteur d’usagers, de caméras de vidéosurveillance et d’écrans qui indiquent non seulement les prochains arrêts mais le temps de trajet jusqu’aux arrêts principaux et détaille les correspondances.

Outre les branches stylisées sur les fauteuils, l’évocation des oliviers passe aussi par la couleur verte qui anime le bleu du mobilier. Bleu foncé, les colonnes d’appui sont tout sauf rectiligne, se dédoublant par endroits pour laisser davantage de prises aux passagers tout en créant un peu d’animation dans la rame.

Pour l’instant, 19 rames sont prévues pour assurer le lancement du premier tronçon fin 2013. Ce nombre sera porté à 31 lors du prolongement vers Juvisy.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Le tramway T7 en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *