Environnement | | 16/09/2013
Réagir Par

Laurence Abeille met une touche de verdure dans le béton

Laurence Abeille met une touche de verdure dans le béton

Mur vegetal © pp76 - Fotolia.comAlors que la construction de la métropole parisienne passe par la densification urbaine, comment éviter l’effet béton partout en ville? Imposer une surface «verte» minimale (pleine terre, toitures ou  façades végétalisées…) dans les documents d’urbanisme type PLU (plan local d’urbanisme),

tel est l’amendement que Laurence Abeille, députée écologiste de Vincennes, Saint-Mandé et Fontenay-sous-Bois,  a fait passer avec son groupe politique lors de l’examen en séance publique à l’Assemblée nationale du projet de loi ALUR (d’accès au logement et urbanisme rénové).

Ce projet de loi comprend en effet des mesures en matière d’urbanisme qui visent à accroître l’effort de construction de logements et la lutte contre l’étalement urbain, impliquant de fait la poursuite de la densification.

L’amendement doit permettre de fixer un coefficient de biotope par surface dans les documents d’urbanisme, concernant les projets de construction ou de rénovation de bâtiments. Ce type de coefficient est déjà en vigueur à Berlin. “La ville n’est pas qu’une accumulation de logements, c’est avant tout un espace de vie. Et pour que cet espace soit agréable à vivre, la nature est essentielle.”, motive la députée EE-LV de la sixième circonscription du Val-de-Marne.

Le projet de loi ALUR, qui prévoit également d’autres dispositions  comme l’encadrement des loyers qui a fait l’objet d’un gros débat entre parlementaires, doit être soumis à un vote solennel ce mardi 17 septembre.
Voir le dossier législatif complet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Laurence Abeille met une touche de verdure dans le béton
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi