Education | Saint-Maur-des-Fossés | 08/10/2013
Réagir Par

Le député Sylvain Berrios appelle les maires à refuser la réforme des rythmes scolaires

Publicité

Sylvain BerriosDéputé UMP de la première circonscription du Val-de-Marne, Sylvain Berrios appelle les maires à refuser la mise en place des rythmes scolaires qui prévoient d'écouter les journées d'école primaire en contrepartie d'activités ludo-pédagogiques organisées par les municipalités en fin d'après-midi et du mercredi matin travaillé.

« Les retours d’expérimentation des villes qui, dès cette année, ont appliqué par anticipation le décret ministériel de la semaine des 4,5 jours, semblent indiquer une désorganisation profonde, une fatigue excessive des enfants et une impossibilité de satisfaire aux obligations de transport et d’animation périscolaire. Par ailleurs, cette réforme a des conséquences extrêmement dommageables sur la vie associative, culturelle et sportive des communes« , dénonce le député qui s’inquiète aussi du coût pour les villes.

« Le financement de cette réforme repose quasi intégralement sur les communes et s’élèvera à plus de 2 milliards d’euros annuels alors même que le gouvernement propose de baisser la dotation générale de fonctionnement de 1,5 milliards d’euros dans le Projet de loi de finance 2014« , reprend Sylvain Berrios pour justifier son appel à la désobéissance des élus.

Le candidat investi UMP à la mairie de Saint-Maur-des-Fossés réclame que la mise en oeuvre des nouveaux rythmes fasse l’objet d’un vote préalable par les conseils d’école.

 

 

Plusieurs syndicats d’enseignants et associations de parents d’élèves sont déjà sur le pied de guerre depuis la rentrée à ce sujet, craignant une municipalisation progressive de l’école et pointant des problèmes d’organisation (voir article précédent sur ce sujet). L’association des maires de France s’est elle inquiétée du coût pour les communes de la réforme.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Le député Sylvain Berrios appelle les maires à refuser la réforme des rythmes scolaires
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi