Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 13/12/2013
Réagir Par

Le Front National devrait présenter entre 10 et 20 listes aux municipales dans le Val de Marne

Le Front National devrait présenter entre 10 et 20 listes aux municipales dans le Val de Marne
Publicité

Dominique JolySi les délicates négociations entre partis vont bon train ces jours-ci à propos des alliances, voilà une question qui ne se pose pas au Front National, en tout cas pas pour l’instant.

Pour le parti de Marine Le Pen, le défi du moment n’est pas tant de s’assurer les 10% fatidiques du premier tour, mais de trouver en nombre suffisant des colistiers qui acceptent de s’afficher publiquement. «Hier soir encore, une dame rencontrée lors d’une séance de porte-à-porte m’a demandé de ne pas parler trop fort de peur que l’on entende qu’elle discutait avec un militant frontiste», confie Jean-Marie Rougier, candidat FN à Champigny.

Les candidats commencent néanmoins à se déclarer dans le département. Après Champigny-sur-Marne, Graciosa Batista, âgée de 29 ans, a annoncé son entrée en campagne à Villiers-sur-Marne. Villeneuve-Saint-Georges et L’Haÿ-les-Roses, qui accueillent déjà chacune un conseiller municipal FN dont le délégué départemental devraient aussi figurer à l’agenda ainsi qu’encore une dizaine d’autres communes. «Nous visons les villes où nous sentons une exaspération des habitants comme c’est le cas à Villiers sur Marne par exemple», indique Dominique Joly, délégué du FN 94. Le parti ne sera en revanche pas présent dans les villes où il compte le plus faible score comme les villes UMP de l’Est Val de Marne (Saint-Mandé, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Vincennes …).

Graciosa BatistaEn termes de programme, le FN panache un socle national et local, avec la distribution de questionnaires auprès des habitants. «La première préoccupation qui est remontée concerne l’insécurité. Nous proposerons plus de vidéosurveillance et la présence d’un vrai commissariat, pas d’un simple bureau de dépôt des plaintes. La deuxième attente concerne les impôts. Nous souhaitons les baisser de 5%», promet Graciosa Batista.

 

 

«Nous dénonçons les trois i : insécurité, impôts et immigration-islamisation, avec les subventions communautaires des maires», ajoute Dominique Joly.

Une permanence commune aux deux premiers candidats pourrait ouvrir d’ici le mois de janvier à Champigny-sur-Marne. Des réunions publiques sont également envisagées après les fêtes.

Lire aussi : Municipales 2014 : la grande inconnue Front National

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

14 commentaires pour Le Front National devrait présenter entre 10 et 20 listes aux municipales dans le Val de Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi