Société | Nogent-Sur-Marne | 18/06/2013
Réagir Par

Le maire de Nogent veut rendre Michel Gilles inéligible

Publicité

(mis à jour le 20 juin avec réaction du maire) Alors que les municipales de 2014 se rapprochent à grand pas, c'est à propos de la campagne des élections cantonales de 2011 qu'une plainte du maire de Nogent-sur-Marne, Jacques JP Martin contre son opposant de centre-droit Michel Gilles, leader du mouvement politique local Nogent Démocratie, fait actuellement l'objet d'une instruction.

En cause  : l’affichage et la diffusion de tracts satiriques pendant les élections cantonales de 2011. (Voir article à ce sujet à l’époque)
Il est reproché à Michel Gilles, candidat aux cantonales de 2011, d’être (lui ou ses partisans) à l’origine de cette initiative considérée comme un acte de diffamation,  et de ne l’avoir pas imputé dans ses comptes de campagne, ce qui les rendrait insincères et pourrait conduire à l’ inéligibilité de l’ex-candidat.

Michel Gilles, lui, se défend d’être à l’origine de cette initiative et réclame des preuves, notamment l’enregistrement par vidéosurveillance des lieux publics concernés par cet affichage.

 

 

Pour l’instant, la plainte est encours d’instruction par le Tribunal de Grande Instance de Créteil (TGI) et Michel Gilles, auditionné vendredi 14 juin,  a été placé sous le statut de témoin assisté. En fonction de l’évaluation du juge, la plainte sera classée ou donnera lieu à un jugement.

Pour Michel Gilles, cette plainte qui survient à moins d’un an des élections municipales de 2014 mais plus de deux ans après celles des cantonales, relève de la manœuvre électorale. « Il est inadmissible que cette plainte soit effectuée en sa qualité de maire. J’espère que les avocats ne sont pas payés par la ville sinon je porterai plainte pour détournement de fonds publics. »

De son côté, Jacques JP Martin souhaite rappeler que  la plainte avec constitution de partie civile a été déposée en mai 2011 en non en mai 2013. « Michel Gilles me prête des intentions ou des manipulations vis-à-vis des prochaines élections municipales que je n’ai pas. C’est un véritable metteur en scène qui s’est drapé dans une innocence difficilement crédible. Il a été à l’initiative, avec plusieurs de ses amis, d’une entreprise de démolition à mon égard lors de cette élection cantonale. Il a, entre autres, détourné certaines photos d’hebdomadaires, y compris sur les panneaux électoraux. Il a, sous son nom, falsifié des procès-verbaux mis sur le pare-brise d’un nombre important de véhicules, tout cela associé à des propos diffamants à mon égard. Je souhaite rappeler que la fonction de maire (et non de candidat aux élections cantonales) requiert en premier lieu la protection de l’intérêt des administrés, notamment par l’application des règles locales et le respect de la loi.Cependant, cette plainte est celle d’un candidat aux cantonales et non celle d’un maire. Ça n’est pas un avocat de la ville qui suit cette plainte, mais bien un avocat que j’ai mandaté à titre personnel. J’ai l’habitude de séparer la sphère publique de la sphère privée. »

Pour le maire, cette plainte constitue aussi peut-être une sorte de retour à l’envoyeur. Attaqué au Tribunal administratif dès 2008 par un proche de l’équipe de Marie-Anne Montchamp pour avoir loué à un prix considéré comme anormalement bas son local de campagne des municipales de 2008  à la SAIEM (Société d’économie mixte de la ville) présidée à l’époque par l’un de ses premiers adjoints, Jean-René Fontaine, le maire de Nogent a frôlé l’inéligibilité. Voir tous les articles sur ce sujet. Or, Michel Gilles est aussi un proche de Marie-Anne Montchamp, laquelle est actuellement en campagne à Nantes.

Voilà qui ne va en tout cas pas adoucir le climat entre les deux élus. « Cela me renforce dans ma détermination d’aller aux municipales de Nogent sur Marne en 2014« , assure ainsi Michel Gilles.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , Michel Gilles, municipales, Nogent
14 commentaires pour Le maire de Nogent veut rendre Michel Gilles inéligible
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi