Société | Nogent-Sur-Marne | 12/09/2013
Réagir Par

Le Modem de Nogent propose des primaires centristes

Publicité

Les prétendants à la mairie de Nogent-sur-Marne se réclamant du centre et centre droit tout en étant en opposition avec le maire sortant, Jacques JP Martin, commencent à se bousculer. Entre les historiques opposants au sein du conseil municipal comme Michel Gilles (Nogent Démocratie) et Marc Arazi (Nogent c'est maintenant),  les nouveaux, à l'instar de la maire-adjointe UDI aux finances, Karine Renouil, qui a annoncé sa candidature à la veille de la rentrée des associations, et encore

Jean-Claude Slobodansky, président de l’association des commerçants, également membre de l’UDI, qui réfléchit à l’éventualité de présenter sa propre liste, et le parti centriste Modem, hors du Conseil municipal durant la mandature car n’ayant pas souhaité faire d’alliance au second tour de 2008, voilà qui fait du monde.

Face à cette affluence et en attendant que surgissent d’autres têtes, le Modem a lancé ce mercredi 11 septembre un appel à l’organisation de primaires pour déterminer une tête de liste unique au centre-droit et doser les sensibilités au sein de l’équipe commune qui sortirait de ce scrutin. « L’objectif de cette primaire est de peser tout de suite dans la campagne, d’éviter les discussions difficiles, conflits et quiproquos pour constituer des alliances entre deux tours et apprendre à travailler ensemble d’abord », motive David Jourdan, responsable de la section locale du Modem à Nogent.

 

 

Qui pourrait participer ? « Tous les candidats qui se réclament du centre, centre-droit ou de la social démocratie« , précise David Jourdan qui exclut de cette cour Front National, Front de Gauche, UMP et Parti Socialiste. N’est-ce pas un peu une primaire des « Tous sauf le maire sortant »? « Non, puisqu’elle ne réunirait que des candidats partageant les valeurs de centre, centre-droit, social démocratie. » Qui pourrait voter ? « Tous les citoyens qui se reconnaissent dans les valeurs centristes au sens large« , précise encore le leader local du Modem. Quand et comment ? « Ces primaires devraient être organisées en octobre ou novembre, à partir des listes électorales. » Pourquoi passer par des primaires plutôt que de se mettre d’accord directement ? « Parce que cela va durer des mois et ne résoudra pas les ambitions des uns et des autres à être tête de liste« , répond encore David Jourdan pour qui cette invitation à la primaire est une forme de « main tendue ».

Les candidats concernés directement par cette proposition de primaire, eux, sont partagés.

Les pour

Du côté des pour, Jean-Claude Slobodansky, qui n’a pas encore pris sa décision de se présenter ou non, devrait-être plutôt favorable à cette idée, qui  l’a lui-même suggérée comme étant une solution.


Michel Gilles
(Nogent Démocratie) la défend également comme étant la seule issue, raisonnement arithmétique à l’appui. « Le potentiel de voix de centre droit à Nogent, hors UMP, est de 20 à 25%. Si nous sommes cinq listes, aucune n’atteindra les 10% et ne pourra se maintenir au second tour. Certains risquent même de se retrouver en-dessous des 5% et de n’être pas remboursés« , motive le conseiller d’opposition, ancien co-listier de Marie-Anne Montchamp en 2008. Mais pourquoi passer par des primaires ? « Personnellement, j’aurais souhaité que nous nous mettions d’abord d’accord sur un programme commun, avant de décider de la tête de liste. J’ai contacté les personnes qui réfléchissaient à leur candidature dès février 2013 pour les inviter à travailler ensemble sur un programme commun. Le seul qui a répondu à l’appel est le Modem avec qui nous avons avancé et réalisé que nos projets étaient compatibles à 80%.  Les autres n’ont pas donné suite. La primaire évite la confrontation sur le programme en se concentrant directement sur les personnalités. L’intérêt des primaires est aussi de pondérer le poids de chaque mouvement au sein de la liste« , détaille Michel Gilles. A partir de quel taux de participation une telle primaire peut-elle légitimer le candidat? « Les socialistes ont eu 2000 personnes, en bénéficiant d’une grande campagne nationale. Un seuil minimal de participation de 500 personnes serait satisfaisant et un millier de participants un succès. Si nous n’arrivons pas à mobiliser dès cette étape, nous ne sommes pas crédibles. »

Contre

Pour Karine Renouil, une telle proposition arrive trop tard. « Une primaire se prévoit plus longtemps à l’avance. Il aurait fallu suggérer cela en début d’année. Aujourd’hui, j’ai constitué mon équipe et démarré ma campagne, ce n’est pas le moment de tout défaire. De plus, je ne me reconnais pas dans le principe d’une primaire au centre car je me positionne dans une optique de rassemblement, avec des personnes du centre, de droite et sans étiquette. Je ne cherche pas non plus à faire campagne contre le maire sortant. Je ne renie pas le travail de la majorité municipale actuelle. Je veux simplement porter un projet différent avec de nouvelles personnes », explique la candidate.

Position à venir

Marc Arazi (Nogent c’est maintenant), lui, souhaite en savoir plus, indiquant  qu’ il n’a pas été sollicité directement par le Modem sur ce projet de primaire. Il attend donc d’en connaître toutes les modalités et d’en discuter avec son équipe avant de se prononcer.

A suivre…

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

30 commentaires pour Le Modem de Nogent propose des primaires centristes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi