Transports | Nogent-Sur-Marne | 05/09/2013
Réagir Par

Le nouveau pont de Nogent : images et décryptage

Le nouveau pont de Nogent : images et décryptage © Agence Morris-Renaud

Moins de feux rouges et de routes qui se croisent, plus de passerelles paysagères pour les piétons, des bretelles d’accès direct, un déplacement de carrefour… le pont de Nogent, cité en permanence comme « le plus gros bouchon d’Europe » s’apprête à faire sa mue, au terme de bien plus de sept ans de réflexion! Alors que l’enquête publique est en cours, voici en images et en plans ce qui va changer en voiture, à pied, à vélo ou en chaise roulante.

Franchissant la Marne entre Nogent Champigny et prolongé d’un échangeur où s’enchevêtrent croisements et armada de feux tricolores au-dessus de l’A4, le pont de Nogent accueille à la fois le transit entre l’A4 province à l’A 86 Nord et la circulation locale (habitants de Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Champigny-sur-Marne et villes voisines). Construit en 1961, il voit aujourd’hui passer 80 000 véhicules par jour et est devenu complètement saturé.

La situation qui ne date pas d’hier a donné lieu à une réflexion dès les années 1990 mais le temps des grands ouvrages urbains onéreux est long, et c’est finalement en cet automne 2013 que se profile la dernière ligne droite avant travaux, celle de l’enquête publique préalable au feu vert définitif.

Au programme de ce vaste chantier : la suppression des entrecroisements du côté Champigny, la création de plusieurs passerelles, le déplacement du carrefour et de la voie d’accès vers l’A4 Paris et un aménagement pour les piétons et vélos, avec, au passage, la suppression de huit feux tricolores ! Revue de détails des principaux changements ci-dessous en cartes, en images et explications :

Avant-après

Avant
Pont de Nogent Avant

Après
Nouveau Pont de Nogent

Pour précision : l’axe routier constitué par l’échangeur et le pont est la N486, qui doit son nom à sa raison d’être : la liaison entre les deux autoroutes A4 et A86. 

Principaux changements

Pour les automobilistes
– En arrivant du pont (côté Nogent), en provenance de Nogent ou de l’A86 Nord, pour aller vers l’A4 province, une bretelle en boucle permettra de relier directement l’A4 sans carrefour !
– En arrivant du pont (côté Nogent) pour aller vers l’A4 Paris, la bretelle d’accès ne sera plus située immédiatement à droite à la sortie du pont. Il faudra continuer jusqu’au nouveau carrefour un peu plus loin, côté Champigny, puis prendre une nouvelle bretelle qui repassera au-dessus de l’A4.
– En arrivant de Champigny pour rejoindre l’A4 Paris, l’accès à la nouvelle bretelle d’accès vers l’A4 Paris sera fera plus en amont depuis le boulevard de Stalingrad.
– En arrivant de l’A4 Paris, la voie sera rétrécie en arrivant à Champigny pour redonner au boulevard des Alliés des allures de boulevard urbain et non d’autoroute. Pour les automobilistes, la bifurcation Nogent-Champigny s’effectuera un peu plus au sud du pont, au nouveau carrefour du boulevard Stalingrad.
– En arrivant de l’A4 province, la bretelle de sortie sera élargie mais pour ceux qui prennent l’A86 Nord, l’accès restera restreint à une seule voie, le tunnel existant ne pouvant être élargi.

Pour les piétons
– Un cheminement arboré, réservé aux piétons et vélos, et constitué de nouvelles passerelles, sera créé depuis le parc du Tremblay jusqu’à la rue de Nazaré à Nogent, agrémenté de petits espaces verts.
Dans le détail : une passerelle constituée de deux arceaux et d’escaliers en bois permettra aux piétons de se rapprocher de l’eau en traversant le pont et de faire une pause sur une plate-forme situé juste au-dessus de la statue de naïade. Une seconde passerelle accessible aux vélos et personnes à mobilité réduite montera directement d’une rive à l’autre.
« Notre objectif a été de rendre la traversée de la Marne accessible à tous et de protéger au maximum les personnes des bruits de la circulation environnante », explique Charles Morris, de l’agence Morris-Renaud en charge de la partie circulations douces et aménagement paysager du projet.
– Aucune voie de bus en circulation propre n’a pu être créée, les transports en commun resteront donc tributaires des éventuels embouteillages.

Pont Nogent MORRIS & RENAUD - Nicolas MAYEUR Architectes

Pont de Nogent Aménagement Paysager

41 millions d’euros d’investissement et 3 ans de travaux

La refonte du pont de Nogent devrait coûter 41 millions d’euros financés à la fois par l’Etat, la région et le département. La maîtrise d’ouvrage du projet est assurée par la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement de la région Ile-de-France (DRIEA).
Les travaux devraient s’étaler sur trois ans. Les premiers coups de pioche devraient concerner la bretelle d’accès à l’A4 direction province.

Enquête publique jusqu’au 4 octobre

Pour en savoir plus sur le projet et donner son avis, l’ensemble des éléments sont disponibles dans les mairies de Champigny (14 rue Louis Talamoni) et de Nogent (Place Roland Nungesser) jusqu’au vendredi 4 octobre.

Le commissaire enquêteur, Marc Sauvez, retraité du ministère de l’équipement, sera également sur place à Nogent le mardi 17 septembre 2013 de 14h à 17h et à Champigny, le mercredi 11 septembre 2013 de 8h30 à 11h30, le mercredi 25 septembre 2013 de 8h30 à 11h30 et le vendredi 4 octobre 2013 de 14h à 17h.

Pour en savoir plus sans se déplacer, voir aussi l’avis de l’Autorité environnementale (Minsitère du Développement durable) qui reprend en détail les éléments du dossier.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

18 commentaires pour Le nouveau pont de Nogent : images et décryptage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *