Publicité
Publicité : Ordival 94
Municipales 2014 | Val de Marne | 03/07/2013
Réagir Par

Le PCF se prépare aux municipales de 2014 dans le Val de Marne

Le PCF se prépare aux municipales de 2014 dans le Val de Marne
Publicité

Maison des Communistes du Val de Marne Ivry sur SeineLe Parti communiste du Val de Marne a confirmé la reconduction de huit de ses douze maires sortants (voir ci-dessous) aux municipales de 2014. A Choisy, où Daniel Davisse a décidé de ne pas se représenter, c’est Didier Guillaume, conseiller général et maire adjoint au logement qui s’apprête à reprendre le flambeau.

Dans trois villes (Valenton, Bonneuil-sur-Marne et La-Queue-en-Brie), les maires sortants devraient annoncer leur décision de se représenter à l’automne.

Les enjeux qui nourriront les programmes

Fabien Guillaud Bataille« Les principales questions soulevées par les habitants dans les réunions que nous organisons,  et que nous devrons traiter durant cette campagne, concernent l’emploi, le logement, la santé (avec la baisse du nombre de médecins, même dans nos villes), les gardes d’enfants, la sécurité, le niveau des impôts locaux et la démocratie locale et participative« , résume Fabien Guillaud Bataille, secrétaire départemental du parti.

Villes à prendre à gauche ?

Déjà à la tête de douze villes sur quarante-sept du Val-de-Marne, le PCF estime possible la conquête de nouvelles communes avec d’autres partenaires de gauche, et pense en particulier avoir une carte à jouer à Villeneuve-le-Roi (le Front de Gauche y a fait 16,23% des voix au premier tour de la présidentielle de 2012) et Villiers-sur-Marne (11,94%) mais aussi Joinville (11,01%), Maisons-Alfort (10,38%) et Vincennes (8,49%). Alors que la vague rose s’est retirée depuis longtemps, comme en ont témoigné les scores du PS à toutes les législatives partielles, le Parti communiste et ses alliés du Front de Gauche comptent sur leur position de rupture avec la majorité présidentielle concernant un certain nombre de sujets pour préserver la confiance de leurs électeurs, voir embellir leur score par rapport au printemps 2012. Dans la 1ère circonscription du Val de Marne, certes pas la plus représentative du département, le Front de Gauche a progressé de 0,43% lors de la législative partielle de décembre alors même que le PS perdait 7,87% des voix, et que le Front national progressait de 4%…

Les zones de vigilance

A contrario, il est aussi plusieurs villes où le PCF pourrait se retrouver en difficulté face à la droite, en raison de la sociologie des habitants. C’est le cas de Fontenay-sous-Bois ou La Queue en Brie – « où la droite part unie depuis la première fois depuis 2001″ souligne Fabien Guillaud-Bataille.

Comme les autres partis, le PCF pourrait aussi subir l’impact de la montée du Front national. Au premier tour des élections présidentielles, le FN a fait un meilleur score que le Parti communiste dans 24 villes sur 47, dont  2 villes de mairie communiste (Villeneuve-Saint-Georges et La-Queue-en-Brie) et une dirigée par le Parti de gauche, Limeil Brévannes.

Quelles alliances ?

Le PCF devrait mener des listes communes avec ses partenaires du Front de gauche mais pour l’heure, les votes et choix de reconduction des maires sortants se sont déroulés à l’intérieur du Parti communiste. « Nous avons 8500 adhérents dans le Val-de-Marne, il est légitime de les consulter avant de discuter avec nos partenaires », justifie le secrétaire départemental.

Côté PS et EE-LV, les alliances seront évidemment incontournables pour remporter les élections mais les jeux en sont pas faits. Dans certaines villes, ce-sont les élus socialistes qui ont des tentations de partir en solo, à Fontenay par exemple. Dans d’autres ce-sont les communistes qui se font plus hésitants. A Villeneuve le Roi par exemple, la personnalité du MRC Daniel Guérin ne fait pas encore consensus à gauche, le PCF lui reprochant notamment une position trop tranchée sur les Roms. Sur le fond, peu de dossiers locaux clivent PS et PCF, en dehors peut-être de certaines pratiques comme les partenariats-public-privé, c’est plus la position par rapport à la politique nationale, par exemple concernant les dotations aux collectivités , qui diffère.

Place des femmes

Le PCF compte actuellement quatre femmes maires dans le département,  à Villeneuve-Saint-Georges, Gentilly, Valenton et Villejuif, sur douze mairies communistes. Les quatre devraient se représenter en 2014.

Ci-dessous la liste des personnalités déjà investies par le PCF

Ville Candidat Mandat  électif actuel
Champigny-sur-Marne Dominique Adenot Maire sortant
Chevilly-Larue Christian Hervy Maire sortant
Choisy-le-Roi Didier Guillaume Conseiller général et maire adjoint
Fontenay-sous-Bois Jean-François Voguet Maire sortant
Gentilly Patricia Tordjmann Maire sortant
Ivry-sur-Seine Pierre Gosnat Maire sortant
Villejuif Claudine Cordillot Maire sortant
Villeneuve-Saint-Georges Sylvier Altman Maire sortant
Vitry-sur-Seine Alain Audoubert Maire sortant

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

10 commentaires pour Le PCF se prépare aux municipales de 2014 dans le Val de Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi