Transports | Créteil | 24/04/2013
Réagir Par

Le Téléval pourrait voir le jour d’ici cinq ans

Le Téléval pourrait voir le jour d’ici cinq ans
Publicité

DSC04053Le projet de téléphérique val de marnais entre Créteil (Pointe du lac) et Villeneuve-Saint-Georges (Plateau du bois Matar) se concrétise de mois en mois. Après un voyage d'études dans le Tyrol italien en octobre dernier, les quatre futures stations de ce nouveau moyen de transport ont été présentées ce mardi 23 avril.

Concrètement, ce téléphérique desservira neuf quartiers à partir de quatre stations et devrait permettre d’économiser une demi-heure de temps de transport, soit une heure par jour ! Selon les estimations, entre 10 000 et 12 000 usagers emprunteront le Téléval, et environ 1 300 en heure de pointe. Ces chiffres ne constituent pour l’heure qu’une fourchette large car la capacité des cabines reste à préciser, qui dépendra du choix définitif de la technologie,  mono-câble avec une cabine qui pourrait accueillir entre 8 et 16 personnes, ou  tri-câble, qui pousserait la capacité d’accueil à une quarantaine de personnes. Le projet total s’élève environ à 50 millions d’euros.

Les quatre stations, la Pointe du Lac (Créteil) / Les Temps durables (Valenton) / Emile Combes (Limeil-Brévannes) / Bois Matar (Villeneuve-saint-Georges), ont été étudiées afin de ne pas gêner le quotidien des résidents en terme de bruit. Seuls un ou deux moteurs (pour les 4 stations) devraient être installés sous terre. Le projet devrait voir le jour dans cinq ans si tout se passe bien, avec l’organisation de premières réunions publiques dès l’automne 2013.

DSC04044DSC04055DSC04062DSC04063equipeDSC04053

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi