Politique | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 17/12/2013
Réagir Par

Le voeu de l’UMP sur les rythmes scolaires fait déserter le PS

Le voeu de l’UMP sur les rythmes scolaires fait déserter le PS

Ecolier Eleve Ecole © yuryimaging - Fotolia.comAprès deux heures et demie de séance du Conseil général, un temps assez court par rapport à d’habitude, le voeu de l’UMP destiné à demander la suspension du décret sur la réforme des rythmes scolaires n’a pas donné lieu à confrontation avec le PS.

Pour cause, tous les élus du groupe PS et apparentés ont quitté la salle pendant que sur les bancs de l’UMP,  Catherine Procaccia twittait « courage, fuyons! » et qu’Olivier Capitanio présentait son voeu.

Le PCF, dont l’association départementale des élus a écrit au ministre de l’Education pour demander le report de la réforme afin de reprendre les concertations, et dont certains maires, comme celui de Vitry-sur-Seine, Alain Audoubert, ont indiqué qu’ils ne l’appliqueraient pas à la rentrée, n’a pas non plus soutenu le voeu de l’UMP. « Nous dénonçons ce voeu purement politicien!« , s’est exclamé Pascal Salvodelli au nom des élus PCF, rappelant les suppressions de postes du précédent gouvernement, tandis que Daniel Breuiller (groupe écologiste) refusait également ce vote pour les mêmes raisons, tout en regrettant le passage à la semaine de quatre jours « également décrété sans concertation« . L’union PCF- UMP a ses limites. Lors du vote de la réforme des rythmes scolaires à Créteil, le PCF avait fait part de son désaccord sur la réforme avant d’accepter de voter avec la majorité PS.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Le voeu de l’UMP sur les rythmes scolaires fait déserter le PS
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi