Politique | Rungis | 29/04/2013
Réagir Par

L’UMP Jérôme Hajjar prépare sa candidature à Rungis

Publicité

Jawad HajjarAlors que le maire de Rungis, Raymond Charesson, a annoncé son intention de se représenter pour la 3e fois aux élections municipales de 2014 lors d'une interview accordée à son journal municipal de février 2013, l'opposition se met en ordre de bataille. Après Philippe Croq, sans étiquette,  la semaine dernière, c'est au tour de l'UMP Jérôme Hajjar (alias Jawad), à peine quadragénaire, de s'avancer dans l'arène électorale.

Olivier Teilhet,  membre du groupe d’opposition Union pour Rungis, vient de lancer un comité d’appel à la candidature en sa faveur, souhaitant que ce dernier se prononce le plus tôt possible. «Si nous voulons gagner, il n’y a pas une minute à perdre. Pour fédérer les énergies, il faut que les Rungissois se sentent très vite défendus par une personne, une vision, et un projet d’avenir pour eux et leurs enfants», pointe le conseiller d’opposition.

La liste prévoit de rassembler à droite et au centre et espère avoir l’investiture de l’UMP.  En termes de programme, le sort de la plaine Montjean figure en tête de l’agenda. « Nous souhaitons également projeter Rungis dans l’avenir tout en restant proche des citoyens », insiste sa future directrice de campagne.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi