Publicité
Publicité : Ordival 94
Formation | Val de Marne | 09/10/2013
Réagir Par

L’université et l’agence de développement renforcent leur partenariat

L’université et l’agence de développement renforcent leur partenariat
Publicité

Signature Luc Hittinger, Président de l’UPEC et Marc Spielrein, Président du directoire de l’Agence de développement du Val-de-MarneL’Université Paris Est Créteil (UPEC), qui compte 30 000 étudiants et douze facultés ou instituts, et l’agence de développement du Val de Marne, association réunissant entreprises et collectivités du département, ont signé une convention pour renforcer leur partenariat. L’objectif est de rapprocher encore l’université du monde économique et social local ainsi que de stimuler le développement international.

L’agence s’est en effet fixée parmi ses missions de faciliter l’implantation d’entreprises internationales alors que l’université a fait de l’internationalisation de la formation et de la recherche un axe important de son développement. C’est dans ce contexte qu’une convention a été signée le 11 septembre entre Luc Hittinger, président de l’UPEC, et Marc Spielrein, président du directoire de l’Agence de développement du Val-de-Marne, à l’occasion des dix ans de l’agence.

Concrètement, la convention prévoit de renforcer la collaboration sur trois axes : la valorisation de la recherche, notamment en santé-sciences du vivant et sur les sciences de l’environnement, le développement socio-économique du territoire (opérations communes de promotion de l’offre de formation de l’université et des compétences professionnelles des diplômés) afin d’accompagner les entreprises  dans la gestion prévisionnelle des compétences (GPEC) de leurs salariés et le développement de leur innovation et enfin opérations de promotion réciproque pour accélérer le développement international.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi