Logements | Accueil Val de Marne (94) Le Perreux-sur-Marne | 18/09/2013
Réagir Par

L’usufruit locatif social gagne du terrain dans le Val de Marne

L’usufruit locatif social gagne du terrain dans le Val de Marne

allees-lamartine- credit Ivon PanhaleuxL’usufruit locatif social (ULS), système de financement de logements à bail social temporaire (minimum quinze ans) en contrepartie d’exonérations fiscales pour les investisseurs, s’accélère dans le Val de Marne, spécialement dans les villes où le foncier est le plus cher.

Sur environ 4000 logements construits avec ce système de financement en France, environ 400 se trouvent dans le département (chiffres de l’association Pulse qui regroupe les professionnels de l’ULS).

Illustration de cette tendance, la pose de la première pierre ce jeudi 19 septembre de deux résidences, L’Orangerie et Les Allées Lamartine, totalisant quatorze logements au Perreux sur Marne, commune dont le taux de logements sociaux plafonne aujourd’hui à 9%.  Pour les locataires, l’accès et les loyers correspondront au PLS. (Pour rappel, les logements sociaux se répartissent en effet en trois catégorie  PLAI (Prêt locatif aidé d’intégration), PLUS (Prêt locatif à usage social) et PLS (Prêt locatif social) , allant de 5-6 € (pour le PLAI) à 12-13 €  (PLS)du m2 mensuel et correspondant à des revenus allant de deux smics à  plus de 5 000 € mensuels pour un même foyer de quatre personnes.)

En termes d’investissement financier, ces logements sont portés par des particuliers qui souhaitent investir pour leur retraite ou transmettre leur patrimoine à des conditions fiscales avantageuses.

Au Perreux, les logements devraient être livrés d’ici l’automne 2014 et seront gérés durant quinze ans par le bailleur social Aximo. L’entreprise intermédiaire entre le bailleur et les investisseurs est la société Perl et le promoteur est Sodearif (filiale de Bouygues).

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags bouygues, , Logements,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi