Loisirs | Vitry-sur-Seine | 16/06/2013
Réagir Par

Mac/Val : Ange Leccia, la mélancolie de l’adolescence

Logical Song« Logical Song« , la célèbre chanson du groupe Supertramp donne le titre et le ton de l’exposition d’Ange Leccia au Mac/Val. Jusqu’au 22 septembre, l’artiste invite le public à se plonger dans cette période si particulière qu’est l’adolescence. Grâce à un assemblage de vidéos, il projette sa vision de cette phase éphémère de l’être humain.

Au centre de la salle d’exposition, six immenses écrans trônent, formant un coeur et ses ventricules. A l’image, une jeune fille chante Supertramp, le regard perdu au loin : « When I was young, it seemed that life was so wonderful, a miracle, it was beautiful, magical » . Son visage se répercute d’un écran à un autre, obligeant le public à accepter cette frontalité. Avec cette exposition d’Ange Leccia, nul besoin de se déplacer dans l’espace. Il suffit d’observer autour de soi pour embrasser l’intégralité de cette oeuvre composée de films qu’il a réalisés depuis les années 1970 jusqu’à nos jours.

En filigrane de cet assemblage de vidéos, une seule idée : l’adolescence. Des visages juvéniles en gros plan, des soleils couchants, des explosions et des orages se succèdent, modifiant la luminosité de l’espace d’exposition et laissant apparaître la fragilité et la fugacité de cette période de transition. Dans cet « arrangement » de vidéos comme il l’appelle, Ange Leccia octroie une place importante à la musique : en accord ou en décalage avec l’image, elle lui donne sa teneur. Ainsi, la jeune fille qui chante « Sorry seems to be the hardest word » (Elton John) les yeux pleins de tristesse transmet une émotion intense, démultipliée par le nombre d’écrans.

Logical Song

Chez Ange Leccia, image et musique sont des matériaux bruts qu’il faut agencer pour leur donner une signification. Logical Song présente donc de nombreuses répétitions, des samples, des ralentis, des colorisations… La mise en scène est toujours simple, de manière à ne jamais s’éloigner du sujet. Pas de discours ici : les seules paroles que l’on peut entendre sont celles des chansons. Ses arrangements élaborent ainsi un langage basé sur les sensations et les émotions, bien plus universel que toutes les langues du monde.

Exposition Logical Song de Ange Leccia
Du 15 juin au 22 septembre
Mac/Val Place de la Libération à Vitry sur Seine

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags , Mac/Val, Vitry-sur-Seine
Un commentaire pour Mac/Val : Ange Leccia, la mélancolie de l’adolescence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *