Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 05/03/2013
Réagir Par

Marc Arazi pourrait retrouver ses délégations

Publicité

Elu dans la majorité  de Nogent sur Marne suite à une fusion de listes au second tour des élections municipales de 2008, Marc Arazi, ancienne tête de liste Nogent c’est maintenant, s’est retrouvé en désaccord avec le maire, Jacques JP Martin, sur différents sujets d’urbanisme au bout de quelques mois. Des divergences de vue qui ont abouti au retrait de toutes ses délégations en février 2009, à savoir

notamment son poste de conseiller communautaire de la CA de la Vallée de la Marne et des représentations  dans différentes instances comme le club des villes et territoires cyclables, le conservatoire, l’OPH, le lycée E. Branly…

Marc Arazi avait alors fait appel de cette décision en déposant un recours au tribunal administratif. Trois ans après le dépôt de ce recours, ce vendredi 1er mars, le  rapporteur public du Tribunal administratif de Melun s’est prononcé en faveur de l’annulation de l’ensemble des délibérations. La décision finale devrait intervenir d’ici quelques semaines. « J’attends sereinement leur décision » a commenté Marc Arazi dans un communiqué.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , Nogent
40 commentaires pour Marc Arazi pourrait retrouver ses délégations
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi