Environnement | | 13/05/2013
Réagir Par

Marvellous Island : l’organisateur du festival rappelle son plein droit

Marvellous Island : l’organisateur du festival rappelle son plein droit

scène exterieure dfSuite aux plaintes d’élus de villes riveraines du bois de Vincennes concernant les décibels générés par le premier festival de musique pop-électro du bois de Vincennes, Marvellous Island, l’organisateur du festival, Arthur Louvet rappelle dans un communiqué qu’il a bien obtenu toutes les autorisations auprès de la ville de Paris qui était partenaire de l’événement, ainsi que de la Préfecture de Police de Paris.

L’organisateur précise également que toutes les directives européennes et françaises de respect de l’environnement et des niveaux sonores ont été respectées et vérifiées par des acousticiens certifiés sous l’autorité de la préfecture, laquelle a effectué des rondes toutes les deux heures durant la durée du festival.

Les cinq jours du Festival n’ont généré aucun procès verbal ou amende, les organisateurs étant en conformité avec la législation française. Les organisateurs sont conscients des enjeux écologique d’un événement extérieur et assurent avoir pris les mesures nécessaires pour limiter l’impact du festival sur son environnement, en concertation avec des professionnels les institutions publiques et les propriétaires des lieux“, insiste Arthur Louvet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Marvellous Island : l’organisateur du festival rappelle son plein droit
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi