Grand Paris | Val-de-Marne | 12/09/2013
Réagir Par

Métropole de Paris : l’association des maires du Val de Marne cherche le consensus

Métropole de Paris : l’association des maires du Val de Marne cherche le consensus

AM 94Retoqué au Sénat avant d’être ressuscité à l’Assemblée nationale,  le projet de Métropole du Grand Paris divise et inquiète un certain nombre d’élus locaux dont il remet en question une partie de la fonction. Alors que le texte doit être à nouveau discuté au Sénat en octobre, le président de l’association des maires du Val de Marne (AM 94), Jean-Claude Gendronneau – également maire de Santeny, a réuni les élus du département  jeudi 5 septembre dernier pour plancher sur ce sujet qui fâche.

AM 94 Ensemble24 édiles de toutes les tendances politiques, de Luc Carvounas, sénateur-maire socialiste d’Alfortville enclin à une fusion des départements de petite couronne à Christian Favier, sénateur-président PCF du Conseil général et Jacques JP Martin, maire-conseiller général UMP de Nogent-sur-Marne tous deux très hostiles à ce projet en passant par le maire Modem du Plessis-Trévise Jean-Jacques Jégou.

Durant deux heures, les élus ont échangé sur leurs accords et désaccords et ont tenté de dégager des parties de vision commune. Au moins deux points font consensus, selon le communiqué de l’AM 94 : la nécessité d’un outil de gouvernance pour la métropole,  et le fait que « les communes et intercommunalités existantes constituent une base solide de la démocratie locale, devant constituer le socle de la nouvelle construction sans être dépouillés de leurs compétences stratégiques« .

Une logique ascendante des territoires vers la métropole

« La plupart des élus locaux pensent qu’il ne doit pas s’agir d’un EPCI à fiscalité propre plaqué sur la situation actuelle, quelle que soit celle-ci mais davantage de la construction ascendante d’une coopérative métropolitaine« , précise le communiqué. « Cette réflexion métropolitaine doit avoir un volet particulier visant à assurer la cohérence entres les pôles franciliens de toutes natures et plus spécifiquement aéroportuaires et biotechnologiques. »

La discussion sur la métropole parisienne doit reprendre au Sénat en octobre.

Voir tous les articles publiés sur ce sujet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi