Emploi | | 26/04/2013
Réagir Par

Michel Sapin et François Lamy signent une convention pour doper les emplois d’avenir en zone sensible

Michel Sapin et François Lamy signent une convention pour doper les emplois d’avenir en zone sensible
Centres de vaccination à Créteil : Voir la page

Leleu-Sapin-LamyPromouvoir les emplois d’avenir, nouveau dispositif aidé pour les jeunes sans qualification, dans les quartiers les plus populaires (les ZUS, zones urbaines sensibles), tel est l’objectif de la convention nationale pour l’emploi que Michel Sapin, ministre du Travail et François Lamy, ministre délégué à la Ville, ont signé ensemble  à Créteil ce jeudi 25 avril. 

Ils ont également rencontré des jeunes qui profitent déjà du dispositif au sein de la Communauté d’agglomération Plaine-Centrale qui regroupe les villes de Créteil, Limeil-Brévannes et Alfortville.

Plusieurs axes seront investis pour que “20% des contrats d’avenir soient destinés aux jeunes des ZUS la première année, et 30% en 2015” , a précisé François Lamy. Les chantiers porteront principalement sur la lutte contre les discriminations (un dispositif sera testé de 2013 à 2015), l’utilisation des outils de formation ou encore la lutte contre l’illettrisme (qui atteint 14% dans les ZUS contre 7% sur le reste du territoire).

La jeune Banque publique d’investissement (BPI) va aussi travailler sur la création d’un fonds permettant le financement de projets pensés et portés par des jeunes de ZUS. “Il y a de l’imagination, de la créativité et des capacités dans les quartiers” a plaidé François Lamy, qui lie l’emploi aux autres problématiques de la ville (insécurité, transports, …). “L’Etat appuiera les collectivités qui s’engagent dans les contrats d’avenir” a assuré Michel Sapin.

Nelvi, Freddy et Hamza témoignent

On retrouve la motivation pour s’en sortir et on est utile aux autres” , témoigne Nelvi, originaire du quartier des Coteaux du sud à Créteil. En formation sur le terrain depuis un mois, il aime son “travail varié, qui va de la plomberie aux espaces verts” et aura un rendez-vous tous les trois mois avec la mission locale, pour faire le point sur sa situation.

Au premier plan, Freddy, Hamza et Nelvi

Au premier plan, Freddy, Hamza et Nelv0

C’est également la mission locale, épaulée par Pôle Emploi, qui a trouvé son contrat d’avenir à Hamza. Au chômage pendant un an et demi après sa terminale STG, Hamza a décroché un CDD de 3 ans, transformable en CDI s’il donne satisfaction. “Une bouffée d’oxygène” pour ce jeune Cristolien, qui a de nouveaux projets : “une voiture, un appartement…avec un travail, ma vie va changer !” lance t-il, enthousiaste. Pour Freddy, ce contrat tombe au meilleur moment. “Je travaille dans la propreté urbaine d’Alfortville depuis 4 mois. En janvier, je suis devenu papa d’une petite fille” se félicite t-il. “Pôle Emploi m’a beaucoup aidé à me retrouver” estime Freddy, reconnaissant, après trois ans d’inactivité “sans aucun revenu, allocations, chômage ou quoi que ce soit” . Lui aussi projette de s’acheter une voiture : “j’ai le permis depuis des années mais je n’ai jamais eu de voiture et c’est un vrai plus pour trouver un emploi” .

Le gouvernement prévoit de créer 150 000 emplois d’avenir d’ici à fin 2014. Dans le département, l’objectif 2013 est d’environ 1300 postes. La communauté d’agglomération Plaine Centrale s’est engagée à en prendre une centaine.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Michel Sapin et François Lamy signent une convention pour doper les emplois d’avenir en zone sensible
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi