Mouvement social | | 13/03/2013
Réagir Par

Mini manifestation de chômeurs à Villeneuve Saint Georges

Mini manifestation de chômeurs à Villeneuve Saint Georges

Alors que la neige a recouvert le département ce mardi 12 mars, peu de chômeurs ont répondu à l’appel national à manifester de la CGT Chômeurs et Précaires, devant toutes les agences Pôle Emploi. A Villeneuve-Saint-Georges, une poignée de militants sont toutefois venus rencontrer les demandeurs d’emploi ainsi que la direction de l’agence Pôle Emploi locale. 

Les quatre militants qui ont bravé la neige protestent contre les radiations qu’ils jugent abusives et les contraintes d’accompagnement pas toujours efficace qui pèsent sur les chômeurs, comme les formations à la rédaction de CV. “Ces formations sont quasi-obligatoires puisqu’elles conduisent à une radiation de Pôle Emploi si l’on ne s’y rend pas. Sauf que le plus souvent, ces stages sont annulés par l’entreprise prestataire, faute de participants. Les demandeurs d’emploi se retrouvent donc sans emploi et pire, sans nouveau CV” , explique Serge Vinet, président de la CGT du Bassin Villeneuvois.

Les militants dénoncent également le recours systématique aux agences d’intérim, sans information réelle des intéressés sur le type de contrat qui les attend. “On annonce aux chômeurs qu’ils ont un CDI, alors ils sont aux anges ! Et là, c’est une agence d’intérim qui les contacte pour proposer des missions de deux à cinq  jours” reprend Serge Vinet. “Certaines entreprises du département sont spécialistes de ces pratiques” .

L’équipe de la CGT est aussi venu défendre quelques dossiers spécifiques comme le cas d’un employé en conflit judiciaire avec son ancien employeur. “Licencié puis réintégré par la justice à trois reprises, il a perçu 47 000 euros de Pôle Emploi pendant la procédure judiciaire. Aujourd’hui, l’agence veut récupérer cette somme” , explique Serge Vinet.

Les militants demandent également la création de deux postes d’accueils qualifiés pour le placement et l’indemnisation des demandeurs d’emplois de l’agence de Villeneuve-Saint-Georges.

Reçus par la direction de l’agence, les syndicalistes ont déclaré avoir obtenu la réparation de l’ascenseur et de la photocopieuse. L’agence leur a en revanche expliqué que les radiations effectuées à Villeneuve-Saint-Georges ne concernaient pas les “chômeurs-fraudeurs”.

Au niveau national, cette manifestation avait pour objet de protestation l’accord de sécurisation de l’emploi signé le 11 janvie 2013 par la CFDT, la CFTC et la CGC.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Mini manifestation de chômeurs à Villeneuve Saint Georges
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi