Santé | | 21/08/2013
Réagir Par

Pas de légionellose à Alfortville

Pas de légionellose à Alfortville

Colonies_de_legionelles WikicommonsSuite au décès d’un habitant de la résidence Voltaire d’Alfortville, porteur de germes de bactéries de la famille des légionelles, la ville a fait procéder à un audit complet de l’établissement.

Les analyses réalisées dans cette résidence non médicalisée pour personnes âgées ont démontré la bonne tenue du réseau d’eau chaude et l’absence de foyers de légionelles. Seul un studio inoccupé présentait un taux de bactéries un peu plus élevé et a fait l’objet d’une désinfection chlorée, indique la mairie. La ville précise également qu’un changement du système de chauffe-eau est prévu en septembre.

Concernant le décès de la personne âgée, un homme de 92 ans, les informations communiquées par les autorités sanitaires ont indiqué qu’il ne s’agissait pas de la maladie de la légionellose, même si la personne présentait quelques germes de légionelle.

Qu’est-ce que les légionelles et la légionellose ?

Pour précision, les légionelles (sortes de bactéries qui comprennent une cinquantaine d’espèces différentes dont la Legionella pneumophila responsable de la maladie de la Légionellose) sont naturellement présentes dans l’eau douce et se développent particulièrement entre 20 et 45 degrés dans les réseaux d’eau stagnante. Elles sont en revanche détruites à partir de 60 degrés. C’est pourquoi il est recommandé de régler son chauffe-eau à 60 degrés.

La contamination ne s’effectue pas en buvant l’eau mais par inhalation des gouttelettes en suspension. Il n’y a pas non plus de transmission d’une personne à l’autre. La maladie peut prendre une forme bénigne (dans 95% des cas) proche d’une bonne grippe, il s’agit alors de la fièvre de Pontiac, ou une forme plus grave (généralement chez les personnes plus fragiles), la Légionellose – également appelée maladie du légionnaire, qui prend la forme d’une pneumonie, mortelle dans 10 à 15% des cas. En France, 1170 cas de Légionellose ont été diagnostiqués en 2011 dont 137 en Ile de France.

Voir la brochure dédiée à la Légionellose et sa prévention par l’ARS, agence régionale de santé.

 

. Seul un studio inoccupé présentait un

mais dont les causes de la mort ne sont pas liées à la maladie de la légionellose (forme la plus grave de pathologie

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , Légionellose, Personnes âgées
Un commentaire pour Pas de légionellose à Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi