Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Nogent-Sur-Marne | 13/03/2013
Réagir Par

Polémique religieuse sur la date du Conseil municipal

Publicité

(Mise à jour 22 mars) Alors que se tient en ce moment le conclave pour élire le nouveau pape, la date du prochain conseil municipal de Nogent sur Marne a à nouveau donné lieu à une polémique religieuse. C’est en effet le lundi 25 mars, soirée de début des fêtes de Pessah pour les personnes de religion juive, que se tiendra le vote du budget 2013. Dans un message adressé au maire, le conseiller d’opposition Marc Arazi a demandé à ce que le conseil se tienne ultérieurement, ce qui a suscité la réprobation d’autres conseillers, l’un d’entre eux rappelant qu’il n’était pas bienvenu de reporter à un autre jour de la semaine, celle-ci étant la semaine sainte pour les personnes de confession chrétienne.

Dans un message de réponse, le maire de Nogent, Jacques JP Martin, a indiqué qu’il souhaitait maintenir la date du 25 mars, ne pouvant répondre aux us et coutumes de chacun.
« Certains de vos collègues sont déjà intervenus auprès de moi en me faisant remarquer que certains conseils municipaux s’étaient tenus le jour d’une fête catholique. L’un d’entre eux s’est même excusé de ne pouvoir venir car le conseil se tenait le jour de la Saint-Valentin, qu’il réservait à son épouse. J’en ai pris acte à chaque fois, mais ne peux malheureusement prendre en considération tous les paramètres liés aux indisponibilités et aux coutumes de chacun », a ainsi commenté l’élu.

Dans un communiqué, Marc Arazi a dénoncé cette attitude et regretté que cette correspondance privée ait fait l’objet d’un article, bien que son nom n’ait pas initialement été cité dans l’article, sans qu’il en ait été informé, s’estimant aisément reconnaissable. «  Le maire de Nogent-sur-Marne a feint de lire dans ma demande ce qui ne s’y trouvait pas. Pour m’opposer un refus –quand des solutions de remplacement existent – Jacques JP Martin a tenté de justifier un défaut d’organisation, en prétendant publiquement que j’avais écrit ce que je n’ai pas écrit ! Mieux, que j’avais pensé ce que je ne pense pas ! Bref, en inventant une polémique, dont il espère qu’elle va faire passer sous silence la seule question que je lui aie posée : pourquoi ne pas faire autrement quand on le peut ? Pour mémoire, c’est la deuxième fois en quatre ans que Jacques JP Martin programme le vote du budget pendant la soirée de Pessah. A croire qu’il cherche à se priver de la présence d’un de ses principaux contradicteurs. Mais plus grave est encore le choix de la polémique en question; dans ceux de la manière de la lancer et dans le ton employé également. Comment concevoir que, dans sa réponse, le maire de Nogent-sur-Marne mette sur le même plan cette soirée et… la saint Valentin ? », écrit l’élu d’opposition.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Conseil municipal, Nogent
4 commentaires pour Polémique religieuse sur la date du Conseil municipal
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi