Environnement | Vitry-sur-Seine | 19/12/2013
Réagir Par

Signature du contrat de développement territorial des Grandes Ardoines

Signature du contrat de développement territorial des Grandes Ardoines © EPA ORSA Philippe Guignard
Publicité

Ardoines Photo EPA ORSA Philippe GuignardRegroupant les communes d’Alfortville, Choisy-le-Roi et Vitry-sur-Seine, le contrat de développement territorial (CDT) des Grandes Ardoines est signé ce vendredi 20 décembre en préfecture du Val de Marne. Il s'agit du troisième CDT d'Ile de France à être signé et du second du département, après celui du Campus sciences et santé (Val de Bièvre) fin octobre à Villejuif.

Pour rappel les CDT sont des contrats entre l’Etat et les collectivités locales, destinés à accompagner le déploiement des gares du Grand Paris Express par de la création de logements, et, au-delà, des développements urbains et économiques.  Trois gares du Grand Paris Express y sont programmées : Vitry centre, les Ardoines et Vert de Maisons, en interconnexion avec deux lignes de RER : C et D.

Le contrat des Grandes Ardoines, qui porte la vision d’une reconversion des bords de Seine du sud parisien, anciennement dévolus aux industries, avait fait l’objet d’un accord cadre dès la fin janvier 2012. (voir article de l’époque sur les enjeux de ce territoire). En termes résidentiel, les communes se sont engagées à construire 1 390 logements par an pendant 15 ans.

A noter que la ville de Choisy-le-Roi, intégrée à ce territoire et en communauté de commune avec Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine, n’a pas non plus renoncé à son appartenance au  Grand Orly, et fait aussi partie du CDT du Grand Orly.

 

 

Le dépôt pétrolier classé Seveso 2 reste une contrainte

Lors de la signature de l’accord cadre en janvier 2012, un obstacle de taille gênait les perspectives de reconversion : le dépôt pétrolier BP classé Seveso 2 à Vitry sur Seine. Un dossier compliqué qui devrait être résolu par l’arrêt programmé de ce dépôt d’ici 2020, mais qui risque d’interférer d’ici là dans le développement urbain en raison des contraintes de sécurité qu’il impose dans son périmètre. Lire à ce sujet le récent débat (22 novembre) entre les collectivités, acteurs locaux et l’opérateur pétrolier à l’occasion d’une réunion sur le plan de prévention des risques technologiques (lire le débat à partir de la page 15).

En attendant de résoudre cette épineuse question, l’heure sera aux réjouissances ce vendredi 20 décembre.  Tous les représentants de l’Etat et les élus locaux de ce territoire sont invités à venir signer ce contrat : des préfets de région Jean Daubigny, du département, Thierry Leleu, président du Conseil général du Val de Marne, Christian Favier, aux parlementaires et maires des communes, Alain Audoubert, maire de Vitry-sur-Seine, Luc Carvounas, sénateur-maire d’Alfortville, Laurent Cathala,député-maire de Créteil et Daniel Davisse, maire de Choisy-le-Roi

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Signature du contrat de développement territorial des Grandes Ardoines
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi