Commerce | | 27/06/2013
Réagir Par

Soldes d’été : les prix sont déjà cassés

Soldes d’été : les prix sont déjà cassés

dessin d'enfant des soldes30, -50 et même à -60%, telles sont les remises qui s’affichent depuis hier dans les magasins, en solde jusqu’au 30 juillet. C’est à ce prix que les magasins se remplissent enfin. Au centre commercial de la Vache Noire, à Arcueil, des queues d’une vingtaine de clients, tant en caisse qu’en cabine, se pressent à la pause déjeuner.

Vu la météo que l’on a eu, les derniers soldes n’ont pas été franchement concluants. Du coup, il y a beaucoup de stock à écouler et, pour cela, il n’y a pas de secret : il faut casser les prix tout de suite“, justifie Christine, vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter. Des prix mini pour un minimum de pertes, la recette fonctionne également dans la boutique de Fabien : “Quand on voit -60% sur des articles de bonne qualité, on ne se prive pas. Les gens savent qu’une telle opportunité ne se présente pas deux fois. Surtout, peu d’entre eux ont fait des folies au printemps. Là ils se font un peu plus plaisir.

La vache noire interieur
 “C’est le premier jour et il y a encore plus d’un mois de soldes. C’est mieux engagé qu’au printemps, mais je ne sais pas si cela va continuer, surtout que les acheteurs ne font pas d’énormes dépenses. Il y a beaucoup de monde mais entre ceux qui viennent pour faire du lèche-vitrine et les autres qui n’achètent qu’un article, ce n’est pas non plus la ruée vers les soldes“, tempère Zohra dans un magasin voisin.

Côté clientèle, le soleil semble être un facteur déterminant. Les quelques éclaircies de ce mercredi ont joué favorablement. “J’avais l’intention de faire les soldes, mais s’il avait plu, je n’en aurais peut-être pas eu le courage. Là, avec ce petit soleil, ça me donne plus envie“, lance Maud. “On peut se poser sur les bancs et boire un soda pour faire une pause, c’est agréable. Avec le shopping en plus, on dirait que c’est déjà les vacances“, se réjouissent Etienne et Malory.

La Vache Noire facade
Soleil ou pas, pas question de se lâcher complètement. “Je ne vais pas abuser. Nous ne sommes pas dans la période la plus propice aux folies. J’achète deux ou trois choses et c’est tout. C’est déjà mieux que rien, car au printemps, j’ai fait l’impasse sur les
soldes“, explique Noël. Même raisonnement pour Fanny et Ruben, qui partent dans deux semaines en Sardaigne : “En tant qu’étudiants, on ne peut pas se permettre d’abuser, on a un budget à respecter, sachant qu’on a organisé un voyage, on achète juste quelques petites choses pour se faire plaisir, parce que c’est important, quand même. Mais dans la limite du raisonnable“.

Selon les statistiques du Conseil national des centres commerciaux, les consommateurs devraient dépenser en moyenne 208 euros pour les soldes cet été, contre 223 en 2012.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , , , shopping, soldes
Aucun commentaire pour Soldes d’été : les prix sont déjà cassés
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi