Fibre optique | Val-de-Marne | 09/04/2013
Réagir Par

Très haut débit : le Grand Paris 100% fibré en 2020 ?

Très haut débit : le Grand Paris 100% fibré en 2020 ?
Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

Orange SFR Val de MarneOrange, SFR, l’Etat et la région Ile de France ont signé ce lundi 8 avril une déclaration commune pour financer le déploiement de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH) de 100% des foyers et entreprises de la région parisienne. Orange et SFR financeront seuls les 4,7 millions de foyers des zones les plus denses (89% du total), tandis que les conseils généraux via leur Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN) lanceront cinq initiatives publiques départementales pour desservir  les 11 % de foyers franciliens restant, ceux des zones les moins denses, avec le soutien de l’Etat et de la région (dans le cadre de son plan fibre d’un budget de 150 millions €).

Pour l’instant, il s’agit d’une simple déclaration. Des conventions départementales entre l’Etat, les collectivités et chaque opérateur doivent être signées dès 2013 pour permettre de suivre les engagements pris par chacun et d’acter si nécessaire leur non-respect. Ces conventions préciseront le périmètre des investissements des opérateurs et celui des investissements publics. Une première convention a déjà été signée le 28 mars entre le département du Val d’Oise et France Télécom-Orange.

En parallèle de cette répartition des rôles entre opérateurs privés, collectivités locales et Etat, Orange et SFR ont aussi conclu un accord pour se répartir les rôles dans les zones où ils financent la fibre eux-mêmes (les zones denses) . Deux cas de figure se présentent : celui des zones très denses (Paris et sa banlieue immédiate) et celui des zones moyennement denses. Dans les zones hyper denses, les opérateurs investissent chacun  en solo car ils estiment que la population est suffisante pour rentabiliser la mise, ces investissements ont démarré depuis déjà plusieurs années. Dans les zones moyennement denses, Orange et SFR se sont partagés le marché à raison de 198 communes pour Orange et 122 pour SFR. (Voir répartition Orange – SFR dans le Val de Marne ci-contre en haut, le marron correspond aux zones hyper denses)

Les autres opérateurs pourront s’appuyer sur les infrastructures déployées par Orange et SFR dans les conditions définies par l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms), y compris en participant à leur cofinancement, pour proposer leurs offres commerciales très haut débit.

Dans le Val de Marne, les opérateurs privés financeront donc l’ensemble des communes à l’exception de celles du plateau briard.

Pour en savoir plus, télécharger le document d’orientation de la Stratégie de cohérence régionaled’aménagement numérique d’Ile de Fance  (SCORAN)

Et pour plus d’informations sur la fibre optique, voir le site de l’Arcep

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Très haut débit : le Grand Paris 100% fibré en 2020 ?
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi