Transports | Val de Marne | 29/05/2013
Réagir Par

Une carte des balades à vélo dans le Val-de-Marne

VéloOù aller se balader en vélo dans le Val-de-Marne ? Quel itinéraire emprunter pour se rendre au travail à bicyclette ? Le Conseil général  a tenté de répondre avec une carte « A vélo en Val-de-Marne » assortie de conseils pratiques. L’occasion de faire le point sur les aménagements existants et à venir dans le département.

Carte véloAttention de ne pas se tromper en lisant la carte (cliquer ci-contre pour la télécharger en pdf) car elle présente non seulement les aménagements existants mais aussi à venir, histoire de rêver aux balades futures. Une carte d’objectifs en quelque sorte, avec 27 itinéraires que le département espère voir en service d’ici à 2020. Le document rappelle également les équipements obligatoires : éclairage, avertisseur sonore, freins… et les consignes de sécurité routière propres à ce mode de transport.

Le vélo dans les projets de transport public

rd7Progressivement, le vélo fait sa trace. Ces cinq dernières années, 90 kilomètres d’itinéraires cyclables ont été aménagés dans le département, financés par l’ensemble des collectivités de la région jusqu’aux communes. Le vélo s’invite désormais naturellement dans les projets urbains. Et tous les projets liés au maillage du territoire par des transports publics incluent  leur liaison cyclable. Ainsi en est-il du tramway Paris-Orly, du tramway T 7, de l’Est TVM ou encore du T-Zen 5. « Lors de l’adoption du Plan de déplacements de 2009, notre objectif était d’établir 300 kilomètres d’itinéraires cyclables d’ici 2020. Avec 200 kilomètre en 2013, nous sommes en avance sur le projet », se félicite Marc Thiberville, vice-président en charge des transports au sein du Conseil général.

Le problème des coupures urbaines

Marc Thiberville« L’une des questions majeures de ces aménagements cyclables réside dans les coupures urbaines, dont le nombre atteint 100 à l’échelle de la région, et 25 au niveau du Val-de-Marne », rappelle néanmoins l’élu Dans le département, elles sont essentiellement dues aux franchissements de fleuves, rendant difficile la circulation aux cyclistes et aux piétons. Certaines d’entre elles sont d’ores et déjà en voie d’aménagement comme la passerelle GRT gaz Vitry-Alfortville et l’encorbellement du Pont de Choisy. D’autres devront patienter, comme le pont de Nogent, dont la réfection est devenue une véritable Arlésienne. A noter toutefois que les cyclistes peuvent agréablement traverser la Marne des guinguettes de Champigny au port de Nogent du printemps à l’automne, grâce à un passeur de rives gratuit qui fait la navette sur son bac toutes les dix minutes.

Bientôt 1800 arceaux couverts pour stationner en vélo

Une autre condition parfois oubliée pour développer l’usage du vélo est celle du stationnement. Une question qui devrait trouver sa réponse prochainement grâce à l’implantation de 1800 arceaux couverts sur 92 sites du département d’ici trois ans. Un programme régional de consignes sécurisées en gare appelées « Véligo » est également en cours de test, notamment à Ivry sur Seine.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

9 commentaires pour Une carte des balades à vélo dans le Val-de-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *