Associations | Maisons-Alfort | 14/10/2013
Réagir Par

Une dictée contre les leucodystrophies au lycée Paul-Bert de Maisons-Alfort

Publicité

Ddier Pais Dictee Ela Maisons AlfortDidier Pais, médaille d'argent en lutte au championnat d'Europe, Esthelle Vanderzwalm, championne d'Europe junior de Taekwondo et Jacques Commeres, entraîneur adjoint de l'équipe de France de basket étaient ce lundi matin au lycée Paul-Bert de Maisons-Alfort pour faire la dictée aux lycéens !

Une initiative organisée par l’Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) dans le cadre de la campagne « Mets tes baskets et bats la maladie à l’école » destinée à mobiliser et sensibiliser autour de ces maladies génétiques dégénératives mortelles.

Dans la classe de la seconde professionnelle du lycée, l’excitation est à son comble lorsque Didier Pais en personne passe la porte pour venir faire la dictée. « Monsieur, vous avez joué aux jeux olympiques ? Vous avez gagné combien de médailles ? Vous défendez les enfants malades ? » Mais une fois commencée le texte inédit de Joel Dicker, prix Goncourt des lycéens 2012, qui évoque le combat des enfants face à la maladie, plus personne ne moufte. « Changer le monde. » Tel en est le titre. Parfois il y en a qui ont du mal à suivre ou veulent réagir au texte : « Monsieur, l’ami d’André, il va changer le monde en l’aidant contre sa maladie ? C’est quoi alors la fin du texte? » Dans cette classe, trois élèves sont atteints de troubles neurologiques dont un très grave. Pour la professeur de mathématiques, madame Boulanger, la semaine ELA est une manière de « redonner de l’espoir et d’affirmer que la recherche progresse toujours.

Chaque année, 200 000 élèves participent à la dictée aux textes conçus spécifiquement pour contribuer à cette sensibilisation. Et rien de tel que de l’écrire pour s’imprégner d’un texte!

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi