Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 21/03/2013
Réagir Par

Une Exposition sans texte de Mathieu Copeland : du texte à l’abstraction

Né en 1977, Mathieu Copeland est éditeur et commissaire d’exposition. Ce printemps 2013, il propose deux expositions dans le cadre d’une «Suite pour exposition(s) et publication(s)». Le premier mouvement « Une exposition parlée » se tient actuellement au musée du Jeu de Paume (26 février-12 mai) et présente des textes écrits pour être lus à haute voix. Le second mouvement est présenté à la MABA (Maison Bernard Anthonioz) de Nogent sur Marne du 21 mars au 19 mai et s’intitule «Une exposition sans textes».

En voici le propos dans les termes du commissaire d’exposition : «Une exposition sans textes prend le contrepoint du mot parlé et envisage ce moment où le texte fait image, où l’écriture (dans sa plus large acception) s’efface au profit de l’abstraction et de la disparition du sens. Explorant la superposition et l’accumulation, l’effacement et la déchirure, la re-peinture et l’obstruction, l’oblitération et la défiguration de – et dans – l’oeuvre, cette exposition se pense ainsi autour d’un désir affiché (et affirmé) d’annuler tout texte ou toute image. Cette approche de l’exposition dans ce qu’elle peut avoir de plus formel insiste sur l’existence de l’oeuvre à travers la représentation que l’on s’en fait ou et les mots que l’on projette.»

Artistes présentés dans le cadre de cette exposition de Mathieu Copeland : Francis Baudevin, Stefan Brüggemann, Idris Khan, franck lebovici, Claude Rutault, Giandomenico Tonatiuh Pellizzi, Jacques Villeglé, Gil Joseph Wolman …

Maison d’art Bernard Anthonioz 16, rue Charles VII

Du 21 mars au 19 mai 2013

Tous les jours de 12h à 18h,
sauf les mardis et les jours fériés.

Entrée libre

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Agenda, , , Nogent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi