Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Alfortville | 19/11/2013
Réagir Par

Union de plus en plus compromise entre UDI-Modem et UMP à Alfortville

Union de plus en plus compromise entre UDI-Modem et UMP à Alfortville
Publicité

Alfortville - MairieAlors qu’il semblait acquis avant l’été, au moins du côté de l’UDI, qu’une liste commune UDI-Modem-UMP partirait dès le premier tour aux municipales 2014 d’Alfortville, deux campagne distinctes ont commencé.

D’un côté, l’UDI et le Modem ont lancé leur liste « Un nouveau souffle pour Alfortville » sous l’égide de Patrick Bédrossian (UDI et probablement tête de liste) et François Tanguy (Modem). Ils organisent du reste ce mardi 19 novembre un premier café débat public (voir infos ci-dessous).

Reunion UMP AlfortvilleDe l’autre, Cédric Tartaud-Gineste, chef de file UMP, a commencé à réunir son équipe. « Une réunion organisée en présence du sénateur-maire de Saint-Maurice Christian Cambon a attiré une quarantaine de militants prêts à s’investir dans la campagne« , indique le futur candidat.

Chacun plaide sa légitimité et son souhait de travailler avec l’autre. Côté UDI, Patrick Bédrossian, déjà au Conseil municipal depuis longtemps connaît bien la ville et rappelle les discussions nombreuses d’avant l’été pour mettre en place une liste commune avec l’UMP, avec une tête de liste UDI. »Cédric Tartaud-Guineste nous a rencontré en tant qu’UDI le mardi 30 avril dans le cadre d’un premier rapprochement pour discuter d’un rassemblement UDI-MoDem (avec en perspective un rassemblement UMP-UDI-MoDem) puis le juillet nous l’avons également rencontré alors qu’il était déjà investi par l’UMP, dans le cadre d’un rassemblement UMP-UDI-MoDem. Il y était alors très favorable« , indique François Tanguy. Côté UMP, Cédric Tartaud Gineste indique que la majorité de l’opposition alfortvillaise est UMP et défend la clarté de la ligne de son parti concernant son positionnement à droite, regrettant n’avoir pas été concerté quant à l’alliance de l’UDI avec un Modem qui penche parfois à gauche.

 

 

Un dîner de travail s’est pourtant tenu entre UDI, UMP et Modem début novembre, mais rien de concret n’a été conclu depuis. Alors que chacun constitue son équipe, les deux candidats indiquent rester ouverts pour accueillir l’autre parti mais aucun des deux ne semble désormais enclin à abandonner la tête de liste. A suivre.

Le café-débat Modem-UDI se tiendra ce mardi 19 novembre à 19h30 à la Brasserie de l’Hotel de Ville, 3 place François Mitterrand, 94140 Alfortville.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

59 commentaires pour Union de plus en plus compromise entre UDI-Modem et UMP à Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi