Emploi | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 20/09/2013
Réagir Par

Visemploi 94 : le parrainage, ça marche !

Visemploi 94 : le parrainage, ça marche !
Publicité

Visemploi 94Il n’y a pas de baguette magique pour trouver du boulot, et l’association Visemploi 94, qui met en relation des chercheurs d’emploi de tout âge avec un professionnel parrain, ne prétend pas autre chose. Mais permettre à un

candidat d’arriver à un entretien gonflé à bloc, confiant et préparé aux questions qui tuent, débriefer avec lui ce qui a été ou pas, élargir ses pistes de recherche, l’aider à procéder avec méthode… font la différence pour le moral et se ressentent du côté de l’employeur potentiel.

Redonner confiance

«Cette année, j’ai accompagné un jeune homme qui avait été vendeur dans un magasin d’informatique et était au chômage depuis un an. Nous avons travaillé sur l’élargissement de sa cible et je l’ai accompagné faire une distribution de CV dans des magasins d’électronique, informatique ou électroménager. Dans le premier, il est entré donner son CV au chef de rayon et s’est enfui en saluant à peine, sous le coup de l’émotion. Nous avons fait le point, je l’ai encouragé et il a été dans un deuxième, un peu plus à l’aise. Au troisième magasin, il a pu s’exprimer, dialoguer, et est ressorti en ayant complètement confiance en lui. Aujourd’hui, il a obtenu une formation à Fontenay et a accepté d’ouvrir encore son champ de recherche, témoigne Philippe, parrain bénévole de l’antenne départementale de Visemploi, basée à Nogent-sur-Marne. Nos filleuls ne retrouvent pas forcément un CDI immédiatement. Cela se passe souvent par étape, formation, CDD…mais l’important est de les mettre en situation d’être embauché, en les aidant à reprendre confiance, se positionner de manière réaliste (en ne surestimant ni ne sous-estimant ses compétences), avoir une stratégie de recherche», reprend cet informaticien jeune retraité, passionné par cette nouvelle vocation et parrain de trois filleuls tout en tenant la permanence de l’association plusieurs fois par mois. Cette activité est gratifiante et ne prend pas tant de temps que cela, environ une journée par semaine sans compter les permanences.»

 

 

Aider à procéder avec méthode

A peine trentenaire, Florence, elle, est loin de la retraite. «Cela fait du bien d’aider, et je voulais m’investir au niveau local, explique-t-elle. Je n’ai aucune compétence en ressources humaines à la base mais j’apporte de la méthodologie et aide les personnes à reprendre confiance», confie-t-elle. «J’ai par exemple aidé une des personnes que je suis à limiter son temps de recherche quotidien en s’imposant des priorités. Les rendez-vous permettent de fixer des objectifs d’une fois sur l’autre et cela remotive les personnes. En ce qui me concerne, j’arrive à concilier cette activité avec ma vie professionnelle en privilégiant les rendez-vous le midi, près de mon travail.»

Les profils des filleuls sont très divers, des jeunes aux quinquagénaires, avec des diplômes et expériences également très variables. «On est toujours meilleur pour vendre les autres que soi-même, et cela fait du bien d’être accompagné», témoigne Martine, en recherche d’emploi à 50 ans, qui a repris des études de psychologue du travail au CNAM et obtenu un diplôme fin 2012 après avoir été contrôleuse de gestion durant plus de vingt ans.

Nous ne remplaçons pas Pôle Emploi mais intervenons en complément, explique Catherine Thibaux, responsable de l’équipe Val de Marne.

26 parrainés depuis un an

Depuis le début de son activité dans le Val de Marne, il y a un an (septembre 2012), Visemploi 94 a accueilli 47 personnes. 26 ont été suivies par un parrain ou une marraine dont 11 ont depuis retrouvé un CDD de plus trois mois, un CDI ou une formation longue, 13 sont encore en cours d’accompagnement et 2 ont abandonné. L’association fonctionne avec 9 parrains et 6 marraines dont 12 sont en activité et 3 retraités, qui rencontrent les personnes en cherche environ une fois tous les quinze jours.

Entre eux, les bénévoles se réunissent régulièrement pour s’entraider, se doter d’outils communs, faire des bilans. «Nous essayons de monter en compétence progressivement», indique Catherine Thibaux. L’association essaie aussi de travailler avec les associations locales d’entreprises (Vivre et Entreprendre, CAREEP, GETEP…) pour accéder à un vivier de chefs d’entreprise et d’offres d’emploi locales.

Comment contacter l’association ?
L’association tient une permanence sans rendez-vous les mardi et mercredi après midi de 14h à 17h au 4 rue du Maréchal Vaillant 94130 Nogent sur Marne.
Contact par email : renier.visemploi@gmail.com

Les personnes dont le problème prioritaire n’est pas l’emploi (logement, papiers, santé) sont aiguillées de façon personnalisée vers les structures adéquates. Les jeunes de 16 à 25 ans sont accueillis et ensuite adressés à la Mission locale des bords de Marne. Les personnes qui ont besoin de travailler un CV, imprimer des lettres de motivation, prendre des cours d’anglais, faire des recherches sur internet, sont aiguillées, en complément du suivi par l’association, vers le GREP (groupement pour la recherche d’emploi au Perreux), association qui adresse en retour des personnes en demande de parrainage.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Visemploi 94 : le parrainage, ça marche !
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi