Education | Val de Marne | 12/06/2013
Réagir Par

Zéros éliminatoires en pagaille au rectorat : un bug ?

Publicité

zeropluszero Madolia (voir aussi réponse du ministère) Admissibles à l'issue de l'écrit du Concours de recrutement des professeurs d'école (CRPE) du rectorat de Créteil et plutôt confiants après leur grand oral, plus d'une centaine de postulants ont eu la désagréable surprise de se voir recaler, non pas en raison de leurs notes, largement au-dessus du seuil d'admissibilité, mais d'un zéro éliminatoire à l'oral de mathématiques ou de Français...


« Je ne comprends pas. Le jury a acquiescé d’un ‘oui tout à fait’ durant toute ma séquence de Français, et  j’avais peaufiné le sujet auparavant avec mon professeur d’IUFM », s’étonne Nadia. Monique, diplômée d’un master maths et sciences a pour sa part écopé d’un zéro à l’oral de mathématiques alors que ses examinateurs lui avaient dit que c’était bien. Calissa encore, déjà contractuelle en CM2, s’est fait retoquer dans les mêmes circonstances tout en se voyant proposer en parallèle de rempiler dans son école où elle donne toute satisfaction, toujours comme contractuelle. Ce ne sont pas des cas isolés. Au sein même du rectorat de Créteil, les recalés du zéro dépassent largement la centaine. Parmi eux, quelques uns ont commencé à se fédérer pour réclamer des explications tandis que d’autres moins sûrs d’eux se morfondent d’avoir été aussi nuls.

Sur les conseils d’un de leurs professeurs qui les a aiguillées vers un syndicat d’enseignants,   plusieurs étudiantes ont fait connaître leur mésaventure à SnudiFo, d’abord incrédule devant pareille situation. « C’est impossible de mettre un zéro à cette épreuve orale que les postulants préparent pendant trois heures! Au pire, si l’élève est vraiment mauvais, on met 0,5, voire même 0,1, mais pas un 0 éliminatoire« , s’exclame Marie-France Chiche, déléguée départementale Snudi-Fo, qui espère qu’il s’agit d’une erreur technique tout en soulignant que ces éliminations aux postes prévus contribuent « à renforcer le recours aux contractuels et à précariser le métier d’enseignant« .

Futurs enseignants Creteil Juin 2013Les victimes du zéro se sont aussi fédérées grâce au forum Internet Enseignants du primaire. Les témoignages s’additionnent et certains arrivent d’autres académies, comme Versailles ou Lille. « J’ai eu 112, 20 alors qu’il suffisait de 53,70 pour être admis, mais j’ai eu un zéro éliminatoire à l’oral du Français« , témoigne un Parisien qui dépend du rectorat de Versailles.

 

 

Au total, le rectorat de Créteil n’a ainsi pu recruter que 879 personnes sur les 1055 à pourvoir lors de ce concours. « Pour le Val de Marne, cela correspond à 268 postes sur 320 prévus en primaire à la rentrée« , s’inquiète Luc Bénizeau, délégué syndical.

Réunis en assemblée générale ce mercredi 12 juin pour faire le point sur la situation, les recalés du zéro ont décidé de réclamer le procès-verbal qui doit obligatoirement justifier cette note éliminatoire. Tous espèrent qu’il s’agit d’une erreur qui sera bientôt réparée. Le syndicat a de son côté demandé dès ce lundi 10 juin une audience d’urgence au rectorat pour tenter de comprendre.

En attendant, quelques motivés se préparent à repasser la deuxième session de concours 2013 qui démarre ce jeudi 13 juin. Mais s’ils sont admissibles à nouveau à l’écrit, ils devront attendre juin 2014 pour passer l’oral.  Pour patienter, ils pourront prendre une classe à temps partiel ou complet (en fonction de leur master 1 ou 2),  comme contractuels, durant l’année scolaire 2013-2014.

 (voir aussi réponse du ministère)

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Zéros éliminatoires en pagaille au rectorat : un bug ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi