Education | Val-de-Marne | 20/06/2013
Réagir Par

Zéros éliminatoires : le rectorat promet une expertise

Zéros éliminatoires : le rectorat promet une expertise

zeropluszero MadoliaSuite à l’élimination de dizaines de candidats au concours de recrutement des professeurs d’école (CRPE) en raison d’un zéro éliminatoire à l’oral, bien que leur prestation se soit bien passée, une trentaine d’entre eux accompagnés de délégués syndicaux SnudiFo se sont rendus devant le rectorat de Créteil avec leur dossier ce mercredi 19 juin et une délégation a été reçue par la directrice de cabinet de la rectrice, Nathalie Burghelle.

Au sein du rectorat de Créteil, environ 200 candidats sur un peu plus d’un millier ont été recalés en raison d’un zéro à l’oral, dont la moitié ne se sont pas présentés du tout. Reste 100 personnes qui se sont déplacées, dont de nombreuses assurent avoir bien réussi leur prestation et ont été particulièrement surprises par ce zéro éliminatoire. C’est dans ce contexte qu’une trentaine d’entre elles se sont rendues devant le rectorat et que la directrice de cabinet a reçu une délégation.

« Nous avons expliqué que les zéros éliminatoires ne correspondaient absolument pas aux dossiers des étudiants concernés. Certains ont conservé le brouillon de leur préparation orale qui témoigne qu’il n’y a pas de hors-sujet, d’autres avaient déjà préparé le même sujet avec leur professeur. Un étudiant qui a obtenu 14/20 en M2 de mathématiques a eu un un zéro éliminatoire en mathématiques. Et ce même étudiant, déjà stagiaire dans une école, avait un rapport de stage dithyrambique!« , rapporte Marie-France Chiche, déléguée syndicale départementale. « Nous avons également fait part de nos inquiétudes concernant le manque d’enseignants à la rentrée, car tous les postes prévus par ce concours n’ont pas été pourvus en raison de ces zéros. »

Alors que le ministère de l’Education et le rectorat indiquaient en début de semaine qu’il n’y avait pas plus de zéros que d’habitude, que la moitié émanait de personnes ne s’étant pas rendues à l’oral et rappelait que le jury est souverain, le rectorat de Créteil, particulièrement concerné par le nombre de cas étonnants, même s’il n’est pas le seul, semble prendre la question au sérieux. Ainsi la rectrice Florence Robine, a-t-elle fait part de sa préoccupation devant la situation de ces personnes sur le site du Café pédagogique mardi 18 juin, et indiqué que ses services se pencheraient sur chaque cas.

Expertise informatique

De son côté la directrice de cabinet de la rectrice, Nathalie Burghelle, s’est engagée à réaliser une expertise informatique, rapporte la délégation qui l’a rencontrée.

« Nous avons également proposé de remettre au rectorat une synthèse de chacun des trente dossiers que nous avons en mains et cette demande a été acceptée », indique Marie-France Chiche.

Course contre le temps

Le problème pour les candidats est que le temps presse. Un second concours de recrutement pour 2013 s’est ouvert dès la semaine dernière mais beaucoup ne savaient pas qu’ils pouvaient s’y réinscrire. Plusieurs sont de plus un peu découragés. D’autant que, si l’écrit se tient bien en 2013, il leur faudra attendre le printemps 2014 pour repasser l’oral s’ils sont  nouveau admissibles à l’écrit, de quoi leur laisser le temps d’angoisser… « Nous avons apprécié d’être reçus par la directrice de cabinet du rectorat, écoutés et pris en considération. Nous en prenons acte. Nous attendons désormais que les choses avancent rapidement pour les étudiants concernés. Si rien ne bouge, nous envisageons une mobilisation conjointe des rectorats de Créteil, Versailles, Paris et Lille directement devant le ministère de l’Education« , déclare la déléguée syndicale.

Voir tous les articles sur ce sujet

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
11 commentaires pour Zéros éliminatoires : le rectorat promet une expertise
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi