Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 05/06/2014
Réagir Par

21,6% de grévistes à l’hôpital Paul Guiraud

21,6% de grévistes à l’hôpital Paul Guiraud

AG Paul Guiraud 28 maiCommencée ce lundi 2 juin, la grève se poursuit à l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud de Villejuif. Selon la direction,  21,6% des personnels sont en grève. En outre, une délégation de plusieurs dizaines de personnes occupent en permanence les locaux de la direction depuis lundi après-midi.

Ce mercredi 4 juin, une douzaine de personnels ont comparu au tribunal administratif de Melun pour occupation illicite d’un lieu public administratif par des personnes sans titre. « Le personnel n’est pas occupant sans titre, se défend Joël Volson, délégué syndical Sud Santé. Si la décision nous est défavorable, nous envisageons d’attaquer au Conseil d’Etat pour défendre l’exercice du droit de grève qui peut aller jusqu’à l’occupation pacifique d’un lieu administratif« , prévient-il. « Je suis profondément respectueux du droit de grève mais le personnel n’a pas tous les droits dans tous les lieux administratifs de l’hôpital. Depuis plusieurs jours, il y a des dizaines de personnes en permanence dans nos bureaux, c’est perturbant pour travailler« , réagit Henri Poinsignon, directeur du groupe hospitalier. La décision n’est pas encore rendue.

Ce mercredi, le ton est encore monté d’un cran alors que des personnels sont venus sur place avec leurs enfants. « En sortant de mon bureau, j’ai vu une petite fille qui collait une affiche demandant à ce qu’on laisse les jours de RTT à sa maman. C’est de l’instrumentalisation des enfants!« , s’indigne le directeur. « Les enfants étaient présents car nous étions mercredi. Le directeur les a interpellés et pris en photos. Plusieurs ont eu peur et ont fondu en larmes. C’est inadmissible. Nous avons du intervenir pour que soit pris l’engagement d’effacer ces images« , explique de son côté Joël Volson. « J’ai pris trois photos  des enfants de dos, uniquement parce que personne ne m’a répondu lorsque j’ai demandé qui étaient les parents pour exiger d’eux de les faire sortir pour des raisons de sécurité. Je n’ai pas élevé la voix sur les enfants mais averti le personnel que des sanctions disciplinaires seraient prises« , reprend le directeur.

Ce matin, un colloque qui devait se tenir avec une délégation de médecins du Nord Vietnam a été annulée. Une nouvelle assemblée générale doit se tenir en début d’après-midi pour décider de la suite à donner au mouvement.

Rappel du contexte 
Suite à l’annonce d’une diminution des journées de travail de 8h à 7h36 en contrepartie d’une réduction de 9,5 jours de RTT par an, à compter du 1er août, l’intersyndicale SUD-santé, la CGT, FO et CFDT de l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud de Villejuif a lancé un appel à la grève à compter du lundi 2 juin, au terme d’une assemblée générale qui s’est tenue ce  mardi 27 mai. Mercredi 28 mai, des discussions ont été ouvertes entre direction et syndicat, lors des quelles la direction a proposé de négocier sur les nouveaux projets extrahospitaliers, de plan de formation, de remplacement… Aucune partie n’a en revanche fait de contre-proposition sur l’organisation horaire. La grève a commencé ce lundi 2 juin. Entre temps, le président du directoire, Gilles Delbos, a présenté sa démission. Officiellement, le calendrier de négociation sur la nouvelle organisation horaire doit se tenir jusqu’au 6 juin.  Pour prendre connaissance des positions de chaque partie, lire le premier article explicatif avec les positions de la direction et des syndicats, et le second article avec la position du président du Conseil de surveillance et celle de la CME (Communauté médicale d’établissement).

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi