Transports | Val-de-Marne | 30/09/2014
Réagir Par

4,5 millions d’euros pour sécuriser la RN19

4,5 millions d’euros pour sécuriser la RN19

Travaux Fotolia PhokraetesComment sécuriser la RN19 qui a conservé son statut de route nationale de la RN406 à la Francilienne et y accueille quelques 40 000 automobilistes chaque jour? Au-delà de la construction d’une voie de contournement,

dont une première tranche a été réalisée entre la RN406 (au niveau de Bonneuil-sur-Marne) et l’entrée de Boissy-Saint-Léger, et une deuxième (passage en dessous de Boissy) en cours de réalisation doit être achevée fin 2019, quelles solutions pour sécuriser cette route? Alors qu’en juin dernier, un lycéen de Limeil-Brévannes s’est tué en scooter, le sénateur UMP Christian Cambon s’était enquis des mesures de sécurisation prévues en posant une question écrite au secrétariat d’Etat au transport.

13 actions de sécurisation d’un montant de 4,5 millions d’euros

La réponse du ministère publiée au journal officiel du 25 septembre indique que le diagnostic de sécurité de la RN19 mené par la direction des routes Île-de-France met en évidence « sept zones d’accumulation d’accidents corporels (ZAAC) sur le linéaire de la RN19, dont quatre au niveau de la traversée de Boissy-Saint-Léger. » Rappelant que concernant cette portion, des travaux sont en cours, le secrétariat d’Etat précise ensuite que treize actions visant à mieux garantir les conditions de sécurité ont été identifiées sur la base du diagnostic de sécurité, dont le coût total s’élève à 4,5 millions d’euros.

« Portant sur la section au sud de Boissy-Saint-Léger, elles vont être déployées parallèlement à la réalisation de la déviation, précise le secrétariat d’Etat. D’ores et déjà, sont programmées avant la fin 2014 la reprise des couches de roulement au niveau du carrefour entre la RN19 et la RD33E à Marolles-en-Brie, et au niveau du carrefour entre la RN19 et la rue Dagorno à Villecresnes, pour un coût total de 550 000 euros, ainsi que l’harmonisation et la simplification des vitesses maximales autorisées tout le long de l’axe dans le Val-de-Marne, « telles que cela a été concerté avec les élus locaux, seront mises en œuvre. » 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
18 commentaires pour 4,5 millions d’euros pour sécuriser la RN19
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi