Nature | Chennevières-sur-Marne | 21/10/2014
Réagir Par

Bientôt 42 emplois agricoles dans la plaine des Bordes

Bientôt 42 emplois agricoles dans la plaine des Bordes
Publicité

Parc-départemental-Plaine-des-Bordes (21)Le Conseil général du Val de Marne a voté à l'unanimité ce lundi 20 octobre un projet d'installation de culture maraîchère biologique au sein de la plaine des Bordes, située dans la commune de Chennevières, à quelques kilomètres à peine de Paris intramuros! 

Développé sur 8 hectares, ce jardin d’insertion accueillera 35 salariés en insertion et 7 salariés permanents. Le contrat sera passé avec Val Bio Ile de France (antenne des Paniers bio du Val de Loire qui regroupe une trentaine de producteurs de fruits et légumes biologiques de la région Centre) qui met déjà en oeuvre un chantier d’insertion logistique à Choisy-le-Roi depuis 2008, sur les activités de conditionnement et de livraison de paniers biologiques.

La production maraîchère du site sera distribuée en circuit court, avec la logistique des paniers biologiques du Val de Loire, auprès d’Amap locales (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, voir article détaillé) et en vente directe à la ferme.

Les douze premiers salariés en insertion investiront les champs de la plaine des Bordes dès le mois de décembre 2014.

 

 

2,5 millions € d’investissement

En termes d’investissement, cette activité nécessite la construction de serres, des travaux d’irrigation et l’acquisition de matériel agricole pour un montant de 1,3 million d’euros (incluant 2 serres de 10 000 m2 estimées chacune à 480 000€), et la réalisation d’un bâtiment en écoconstruction évalué à 1,2 million d’euros.  Pour porter l’activité, le Conseil général devrait attribuer une subvention de fonctionnement de 2000 euros par an et par poste, dans le cadre de son plan départemental stratégique d’insertion (PSDI 2012-2014), soit 70 000 euros par an pour les 35 postes en insertion. Une autre partie sera prise en charge par l’Etat.  Le département devrait aussi contribuer par une subvention de 1,3 million d’euros sur la période 2014-2017 (répartis entre une subvention pour l’exploitation et une pour la construction du bâtiment), aux côtés du Conseil régional, de la Communauté du Haut Val de Marne et de mécènes privés.

Un site de plus de cinquante hectares

Pour rappel, la plaine des Bordes, rachetée par le département en 1977, consiste en 53 hectares dont 9 sont occupés par un parc et 44, correspondant au périmètre de l’ancienne ferme des Bordes, sont majoritairement en friche depuis le départ des Pépinières du Val d’Yerres en 2009. Le domaine abrite aussi une asinerie (élevage d’ânes et production de lait d’ânesse bio, voir reportage), un rucher associatif et des jardins partagés qui travaillent ensemble au devenir de la plaine des Bordes dans le cadre du collectif Les Robin des Bordes. Voir le plan détaillé du site.  L’activité de maraîchage occupera 8 hectares et une nouvelle activité de centre équestre s’installera sur 10 hectares.

« Cette implantation a une haute valeur symbolique et donne crédit au Sdrif (schéma directeur de la région) qui se fixe l’objectif de la reconquête de la souveraineté alimentaire en Île-de-France, alors qu’à quelques dizaines de kilomètres d’ici, en Seine Saint-Denis, 300 ha de terres agricoles sont menacées par le projet pharaonique d’immense centre commercial Europa City« , s’est réjoui Jacques Perreux, conseiller général EELV de Vitry-sur-Seine tout en s’inquiétant de

Le Conseil général a également voté à l’unanimité l’implantation d’un centre équestre sur 10 hectares (voir article)

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Bientôt 42 emplois agricoles dans la plaine des Bordes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi