Politique | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 28/05/2014
Réagir Par

Bygmalion à Saint-Maur, c’est fini

Bygmalion à Saint-Maur, c’est fini

Saint Maur IdeopoleAlors que l’affaire Bygmalion a provoqué une grave crise à l’UMP ces derniers jours, elle a trouvé un écho local à Saint-Maur-des-Fossés. Dans un communiqué de ce 28 mai, la ville indique ainsi avoir décidé de ne pas reconduire le marché passé avec la societe Idéepole (filiale du groupe de communication Bygmalion) sous contrat avec la commune durant l’ancienne mandature.

Une décision actée lors du Conseil municipal de ce lundi 26 mai. Le député-maire UMP de la ville, Sylvain Berrios, indique en outre qu’un courrier a été adressé à la société Idéepole, lui demandant de justifier les prestations facturées pour lesquelles, à ce jour, les services municipaux ne disposent pas d’éléments de fait ou de droit permettant de les rattacher à l’exécution normale du marché. « Ces prestations concernent des frais d’exécution d’urgence (36.000€), des frais de suivi et de conseil post-création (105.000€), une prestation facturée deux fois (20.000€), et des prestations non justifiées (57.000€)« , détaille le communiqué de la ville.

Les soupçons ne datent pas d’hier. Début 2013, l’actuel maire de la ville avait effectué un signalement au parquet de Créteil qui avait donné lieu à l’ouverture d’une enquête par le procureur.

En attendant la désignation d’un nouveau prestataire par appel d’offre, la communication municipale est actuellement réalisée en interne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi