Publicité
Publicité : Ordival 94
Cinéma | Créteil | 14/03/2014
Réagir Par

Festival du film de femmes 2014 : c’est parti pour 10 jours

Télécharger dans votre calendrier
  • Festival du film de femmes 2014 : c’est parti pour 10 jours
  • 14 au 23 mars
  • MAC, 1 place Salvador Allende
    Créteil
  • Gratuit 0 EUR
Festival du film de femmes 2014 : c’est parti pour 10 jours
Publicité

affiche2Le Festival International de Films de Femmes entame sa 36ème édition ce vendredi 14 mars jusqu’au dimanche 23 à la Maison des arts de Créteil. Au programme : plus de 150 films de réalisatrices du monde entier. Trois invitées d’honneur cette année : l’écrivaine et réalisatrice américaine Kate Millett, la réalisatrice portugaise Maria de Medeiros et l’actrice Israélienne Hiam Abbas, présidente du Jury dans le cadre de la compétition fiction.

Durant ces 10 jours, la Mac et le cinéma la Lucarne projetteront courts, moyens et long métrages, fictions ou documentaires, et proposeront rencontres, colloques ou encore expositions. Le festival se clôturera le samedi 22 mars à 21h avec le spectacle de danse contemporaine « L’enfance, ou les plages du temps » de Karine Saporta.

Tarifs :
plein : 6€
réduit : 5€ (- de 26 ans, étudiants, demandeurs d’emploi)
enfant et scolaire : 2,30€
Soirée de Gala : 7€
Spectacle de clôture : 10 € (réservation)
Abonnement duo à 6 films : 28€
Abonnement pochettes 10 films : 40€
Pass (tous les films) : 60€ T.R. : 30€
Pass étudiant : 27€
Pass sénior : 30€

Voir le programme sur le site du festival

Renseignement au 01 49 80 38 98

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi